Mot : nārāyaṇ

नारायण nārāyaṇ (sanskrit) n. m.

  1. myth. np. de Nārāyaṇa «Refuge des hommes», ancienne divinité des eaux, frère jumeau (ou fils) de Nara ; la nymphe [apsaras] Urvaśī est née d'une fleur posée sur sa cuisse
  2. myth. Viṣṇu sommeillant sur les eaux primordiales entre deux ères, reposant sur les anneaux du serpent Śeṣa-Ananta ; la création du monde est issue de son nombril, d'où s'élève un lotus portant Brahmā (cf. Anantaśāyin, Aravindanābhi, Jalaśayana, Padmanābha) ; il représente l'éveil de la Manifestation Divine
  3. phil. Dieu en l'Homme ; en l'invoquant on peut vénérer Dieu sous une forme humaine, not. Kṛṣṇa
  4. (Baba) Le dieu empereur du royaume de l'âge de vérité

Origine de la définition

नारायण nārāyaṇa (sanskrit)

  1. a. m. n. f. nārāyaṇī phil. en qui les hommes trouvent refuge
  2. myth. np. de Nārāyaṇa «Refuge des hommes», ancienne divinité des eaux, frère jumeau (ou fils) de Nara ; la nymphe [apsaras] Urvaśī est née d'une fleur posée sur sa cuisse
  3. myth. Viṣṇu sommeillant sur les eaux primordiales entre deux ères, reposant sur les anneaux du serpent Śeṣa-Ananta ; la création du monde est issue de son nombril, d'où s'élève un lotus portant Brahmā (cf. Anantaśāyin, Aravindanābhi, Jalaśayana, Padmanābha) ; il représente l'éveil de la Manifestation Divine
  4. phil. Dieu en l'Homme ; en l'invoquant on peut vénérer Dieu sous une forme humaine, not. Kṛṣṇa
  5. lit. l'hymne au Puruṣa [puruṣasūkta] (attribué à Nārāyaṇa)
  6. hist. patr. de Nārāyaṇa, écrivain bengali du 12e siècle, compilateur du Hitopadeśa
  7. hist. np. de Paṇḍita Nārāyaṇa, mathématicien du 14e siècle ; il est l'auteur de la Gaṇitakaumudī
  8. hist. patr. de Nārāyaṇa Bhaṭṭa, grammairien du 16e-17e siècle de Melputtūr au Kerala ; il est l'auteur du Prakriyāsarvasva, du Dhātukāvya et de l'Apāṇinīyapramāṇatā ; il est aussi l'auteur du Nārāyaṇīya, poème chanté jusqu'à ce jour, de la Rājasūyacampū, de la Śrīpādasaptati et du Dūtakāvya
  9. hist. np. de Nārāyaṇa Paṇḍita, auteur du commentaire Vivaraṇa (fin du 16e siècle)
  10. hist. np. de Nārāyaṇa Śāstrī (17e siècle), auteur du commentaire Nārāyaṇīya du Pradīpa
  11. hist. np. du poète dévotionnel Bhaṭṭa Nārāyaṇa, auteur du stotra Stavacintāmaṇi (fin 9e siècle)
  12. hist. cf. Svāminārāyaṇa
  13. pl. nārāyaṇās myth. [Mah.] vachers-soldats de la troupe [arbuda] de Kṛṣṇa, qu'il incita à combattre du côté de Duryodhana, Arjuna leur ayant préféré la présence de Kṛṣṇa neutre à son côté ; ils combattirent Arjuna avec acharnement mais périront tous dans la grande guerre
  14. excl. soc. se dit en baillant (afin que l'âme ne s'échappe pas)
  15. f. nārāyaṇī myth. np. de Nārāyaṇī épith. de Durgā ou Lakṣmī «En qui se réfugient les hommes».

Copié de Dictionnaire Heritage

Origine de la redéfinition

lundi 4 octobre 2021

Baba a également expliqué que vous effectuez un saut périlleux. L'image des différents clans est aussi tout à fait essentielle. Shiv Baba est le Plus élevé, et puis il y a le chignon top-knot des Brahmanes. Baba vous dit cela afin de vous l’expliquer. OK. Gardez dans votre intellect que vous êtes en train d’effectuer un saut périlleux de 84 naissances.

Points mentionnant la définition

vendredi 24 septembre 2021

Om shanti. Dieu parle. Que dit Dieu ? Qui a dit: "Dieu parle"? On ne voit personne. Les êtres humains ne peuvent pas être appelés Dieu. Certains pensent que c'est celui qui parle qui dit: "Dieu parle". Cependant, vous seuls savez que Dieu l'Incorporel est en train de parler. Qui est assis ici, et où est Dieu? C'est nouveau. Cela perturbe beaucoup de gens. Cependant, Dieu parle vraiment et dit: les enfants, Je vous enseigne le Raja Yoga. Je vous enseigne la connaissance et le yoga afin de vous changer d'hommes ordinaires en Narayan ou Krishna, et de femme ordinaire en Lakshmi ou Radhe. Que voulez-vous de plus ?