Avoir un nom et être connu

Point du murli du samedi 14 août 2021

Mon nom a toujours été Shiva. Lorsque J’entre en celui-ci, Mon nom ne change pas. Le nom du corps de cette âme change. On M’appelle toujours Shiva, le Père de toutes les âmes. Les âmes, vous êtes incognito dans votre corps. Vous accomplissez des actions par l’intermédiaire de votre corps. Je suis également incognito. Les enfants, vous recevez maintenant la connaissance de la façon dont moi, l’âme, je suis recouverte d’un corps. L’âme est incognito et le corps est visible. Je suis également sans corps. Le Père incognito parle par l’intermédiaire de ce corps. Vous êtes aussi incognito et vous écoutez par l’intermédiaire de votre corps.

Notes

incognito signifie "inconnu".

cognito signifie "connu". Traduit par "visible" ici.

gupta signifie "caché, secret". Traduit ici par "incognito". Je l'ai traduit par "caché".

ḍhaknā signifie "couvrir, recouvrir, cacher".

Point du murli reformulé (alternative)

Mon nom est unique et continue d'être Śiv. Quand j'entre en lui, mon nom ne change pas. L'âme de celui-ci a un corps dont le nom change. Alors on m'appelle seulement Śiv, le Père de toutes les âmes. Toi l'âme tu es caché dans ce corps. Tu fais le karma via ce corps. Moi aussi je suis caché. Vous les enfants êtes en train d'avoir cette connaissance : "moi l'âme je suis recouvert par ce corps." L'âme est incognito. Le corps est cognito. Moi aussi je suis désincarné. Le Père incognito parle via ce corps. Toi aussi tu es incognito, tu écoutes via le corps.

Interprétation

On donne généralement un nom à ce que l'on voit ou à certains concepts.

Il est donc naturel de donner un nom à la naissance de quelqu'un, et ce nom reste en général toute la vie.

Mais cela concerne le nom du corps puisqu'il existe tant que le corps existe.

Cela veut dire que l'âme n'a pas de nom qui lui est propre, qui la distingue d'une autre âme. Le seul nom qui existe est "âme" (atma en hindi) c'est-à-dire le concept de l'être doué de pensée qui anime le corps.

L'exception est Shiva qui a un rôle unique. Il est le Créateur, Dieu, l'Être suprême, Allah, etc. On lui a donc donné de nombreux noms.

Mais chacun de nous a un seul nom (prénom et nom de famille caractérise une personne).

Dieu aussi a un nom qui lui est propre : Shiva ou Śiv (le "a" final en hindi ne se prononce pas et "Ś" se prononce "sh").

Avoir plusieurs noms prêtent à la confusion. Les autres noms sont juste des épithètes, qualificatifs qui caractérisent une de ses qualités.

L'âme est cachée car elle est recouverte d'un corps. En fait, même si on découpe le corps, on ne peut découvrir l'âme. Aucun instrument de la science n'est capable de la déceler.

L'âme est donc "inconnue" ou incognito.

Seule notre connaissance spirituelle permet de ressentir et connaitre l'âme.

En me considérant comme l'âme, je fais l'expérience de moi-même, de l'âme et de ses qualités : bonheur, amour, silence, pouvoir, pureté, etc. Des qualités bien différentes ce celles que l'on peut connaitre dans une conscience ordinaire.

Bien que Dieu a un nom, il est incognito, inconnu : à part nous à qui Il s'est présenté, personne d'autre ne le reconnait vraiment pour ce qu'Il est. Chaque religion a une idée différente de Lui.

Et Il est caché aussi par le corps de celui dans lequel il entre (Brahma nom donné par Shiva ou Dada Lakhīrāj son nom légal, puis Dadi Gulzar).

Donc même les gens qui regardent une vidéo où Dieu parle (en recherchant "bapdada milan" par exemple sur Youtube) ne reconnaissent pas qu'il s'agit vraiment de Dieu qui parle.

Ils voient un être humain et pensent : c'est un être humain qui parle.

Analyse

मेरा नाम एक ही शिव चला आता है ।
mērā nām ēk hī śiv (calā ātā hai) .
mon nom 1 seul Śiv continue .
Mon nom est unique et continue d'être Śiv.

मैं इसमें आता हूँ तो मेरा नाम नहीं बदलता ।
maĩ ismē̃ (ātā hū̃) tō mērā nām nahī̃ badaltā .
je "en lui" viens alors mon nom "ne pas" change .
Quand j'entre en lui, mon nom ne change pas.

इनकी आत्मा का जो शरीर है , उनका नाम बदलता है ।
inkī ātmā kā jō śarīr hai , unkā nām badaltā hai .
"de celui-ci" âme de lequel corps est , "de celui-là" nom change .
L'âme de celui-ci a un corps dont le nom change.

मुझे तो शिव ही कहते हैं , सभी आत्माओं का बाप ।
mujhē tō śiv hī (kahtē haĩ) , sabhī ātmāō̃ kā bāp .
"pour moi" alors Śiv seul disent , toutes âmes de père .
Alors on m'appelle seulement Śiv, le Père de toutes les âmes.

तो तुम आत्मायें इस शरीर में गुप्त हो ।
tō tum ātmāyē̃ is śarīr mē̃ gupta hō .
alors vous âmes ce corps dans cachées êtes .
Alors toi l'âme tu es cachée dans ce corps.

इस शरीर द्वारा कर्म करती हो ।
is śarīr dvārā karma (kartī hō) .
ce corps par karma fais .
Tu fais le karma via ce corps.

मैं भी गुप्त हूँ ।
maĩ bhī gupta hū̃ .
je aussi caché suis .
Moi aussi je suis caché.

तुम बच्चों को यह ज्ञान अब मिल रहा है कि मैं आत्मा इस शरीर से ढकी हुई हूँ ।
tum baccō̃ kō yah gyān ab (mil rahā hai) ki maĩ ātmā is śarīr sē (ḍhakī huī) hū̃ .
vous enfants à cette connaissance maintenant "est en train de rencontrer" que je âme ce corps par recouvert suis .
Vous les enfants êtes en train d'avoir cette connaissance que moi l'âme je suis recouvert par ce corps.

आत्मा है - इनकागनीटो ।
ātmā hai - incognito .
âme est - incognito .
L'âme est incognito.

शरीर है कागनीटो ।
śarīr hai cognito .
corps est cognito .
Le corps est cognito.

मैं भी अशरीरी हूँ ।
maĩ bhī aśarīrī hū̃ .
je aussi désincarné suis .
Moi aussi je suis désincarné.

बाप इनकागनीटो इस शरीर द्वारा सुनाते हैं ।
bāp incognito is śarīr dvārā (sunātē haĩ) .
père incognito ce corps par "fait écouter" .
Le Père incognito parle via ce corps.

तुम भी इनकागनीटो हो , शरीर द्वारा सुनते हो ।
tum bhī incognito hō , śarīr dvārā (suntē hō) .
tu aussi incognito es , corps par écoutes .
Toi aussi tu es incognito, tu écoutes via le corps.

Définitions

नाम nām (sanskrit) n. m.

  1. nom; titre; terme
  2. crédit, honneur, réputation
  3. le nom divin.

शिव śiv (sanskrit) n. m.

  1. a. m. n. f. śivā bienfaisant ; favorable, propice, salutaire, de bon augure
  2. m. myth. épith. euphémique du dieu véd. Rudra ; plus tard élevé en dieu suprême Śiva, forme transcendante du Divin ; sa première épouse, Satī fille de Dakṣa, s'immola par le feu par humiliation qu'il ne soit pas invité au sacrifice que celui-ci fit à Viṣṇu ; Śiva, fou de douleur, transporta son cadavre dans l'Univers, en dispersant ses membres en autant de sanctuaires [pīṭhasthāna] ; plus tard il épousa sa réincarnation la Fille de la Montagne [Pārvatī], qui incarne son Inaccessible [Durgā] Puissance [Śakti] ; leurs fils sont Gaṇeśa et Skanda ; Śiva est le patron des ascètes, il porte les cheveux tressés en nattes formant chignon [Jaṭādhara] et médite au sommet du mont Kailāsa ; il est orné de serpents [nāgabhūṣaṇa] ; omniscient, il possède le 3e œil [trinetra] au milieu du front, duquel sort le feu qui détruit Kāma ; sa monture est le taureau Nandī, son symbole le liṅga ; il porte l'arc Ajagava, et est l'archer Pinākin qui détruisit la Cité des trois démons Tripura ; il tua le démon-éléphant [gajāsura] ; sous sa forme terrible Bhairava il parcourt les champs crématoires avec son sceptre d'os et de crâne [khaṭvāṅga] ; il se manifesta comme colonne de Feu [Aruṇācaleśvara] pour montrer sa suprématie à Brahmā et à Viṣṇu ; cf. Ardana, Ardhanārīśvara, Īśa, Īśāna, Umāpati, Kapardī, Kālāri, Kṛttivāsas, Kedāra, Gaṅgādhara, Candramukuṭa, Candraśekhara, Tripuraghna, Dhanvin, Dhūrjaṭi, Naṭarāja, Nirañjana, Paśupati, Puramathana, Baṭu, Bhagālin, Bharga, Bhava, Bhikṣāṭana, Manthāna, Mahākāla, Mṛtyuṃjaya, Lakulīśa, Vīrabhadra, Vyomakeśa, Śaṅkara, Śabara, Śambhu, Śarva, Hara
  3. soc. le culte de Śiva élève la puissance destructrice de Rudra en principe divin transcendant suprême [Maheśvara] ; ses temples portent son signe [liṅga] dans le sanctuaire du Seigneur [Īśvara], gardé par Nanda et Sunanda ; l'arbre bilva lui est sacré, ses feuilles trilobées [tryambaka] lui sont données en offrande, mais la ketakī lui est odieuse
  4. phil. [Tantra] la doctrine shivaïte est développée dans les dialogues divins (āgama et nigama) ; le shivaïsme du Cachemire a développé la doctrine tantrique Trika
  5. arch. [Mayamata] les 16 aspects de Śiva sont : Sukhāsana, Vivāha, Umāskanda, Vṛṣārūḍha, Purāri, Nṛtta, Candraśekhara, Ardhanārī, Viṣṇvardha, Caṇḍeśānugraha, Kāmāri, Kālanāśa, Dakṣiṇāmūrti, Bhikṣāṭana, Mukhaliṅga, et Liṅgasambhūta
  6. n. bien-être, prospérité, bonheur.
  7. (Baba) Le nom de l'Être suprême : le Bienfaisant ; le Favorable, le Propice, le Salutaire, le Bon Augure

गुप्त gupta (sanskrit) adj.

  1. protégé, défendu ; caché, secret

incognito (anglais) adj.

  1. adj. adv. et n. incognito
  2. adj. inconnu (italien et latin)

cognito (anglais) adj.

  1. adj. connu, reconnu (italien et latin)

ढकना ḍhaknā (hindi) v.

  1. couvrir, recouvrir ; cacher, receler