Donnez votre main en mariage !

Point du murli du mardi 8 mars 2022

Tu dis que Dieu est ton Père, donc nous sommes frères et sœurs, nous ne pouvons donc pas nous adonner au vice. Quand Bharat était pure, elle était heureuse, mais maintenant, elle est malheureuse et tout le monde continue d’étouffer en enfer. Le Père dit que nous devrions tous les deux mettre notre main dans la main de Baba, devenir purs pour aller au paradis.

Notes

vikār signifie "altération, perversion" ou "vice". Il s'agit ici de l'acte sexuel.

bāp signifie "père".

bhāī signifie "frère".

bahan signifie "sœur".

svarg signifie "paradis".

nark signifie "enfer".

gōtā khānā signifie "être plongé" ou "s'égarer".

dōnō̃ hāth , hāth mē̃ dē littéralement 'tous les deux, donnez une main dans la main' signifie "tous les deux, donnez la main en mariage" ou "tous les deux, mettez la main dans la main" sans préciser la main de qui dans la main de qui.

On comprend ici qu'il s'agit de donner sa propre main en mariage au Père ou mettre sa main dans la main du Père.

Baba s'adresse à un couple. Il demande donc que chacun le mari et la femme donnent leur propre main au Père ou mettent leur main dans la main du Père.

Point du murli reformulé (alternative)

Tu dis que Bhagvān est notre Père. Nous pouvons rester alors frère et sœur entre nous. Maintenant, nous ne pouvons pas aller dans le vice. L'Inde était pure. Tous étaient heureux. En ce moment même tous sont malheureux. Ils sont plongés en enfer. Le Père dit : "Donnez tous les deux votre main en mariage, devenez purs et partez au paradis !"

Interprétation

Si Dieu est notre Père, c'est que nous sommes ses enfants.

Dans une même famille, les relations sexuelles entre les enfants sont illicites. C'est ce que l'on appelle un inceste.

A un niveau spirituel, nous sommes tous les enfants de Dieu. Et nous devrions donc tous nous considérer comme frères et sœurs.

Quand nous nous considérons comme frère et sœur, nous ne pouvons pas nous considérer comme mari et femme. De telles relations sexuelles entre nous sont donc illicites.

Baba demande de mettre notre main dans celle du Père, de se donner en mariage au Père.

Normalement, c'est le père qui donne la main de sa fille à son futur gendre.

Ici, il s'agit de donner sa propre main. Je suis donc libre de me marier à Dieu. Je n'ai pas besoin de la permission de mon père.

Et ce n'est pas limité aux sœurs. Les frères aussi se donnent en mariage au Père. Après tout dans une relation d'âme à âme, le genre du corps n'a plus d'importance.

On peut donc imaginer la scène où jeune marié(e), je mets ma main dans celle du Père qui est aussi mon Époux. Et Il m'emmène au Paradis.

C'est ce que l'on appelle de vraies noces. Et elles durent plus d'une journée, quelques années même !

Analyse

तुम भी कहते हो भगवान हमारा बाप है , हम तो आपस में भाई बहन ठहरे ।
tum bhī (kahtē hō) bhagvān hamārā bāp hai , ham tō (āpas mē̃) bhāī bahan ṭhaharē .
tu aussi dis Bhagvān notre père est , nous alors "entre nous" dans frère sœur "pouvons rester" .
Tu dis que Bhagvān est notre Père. Nous pouvons rester alors frère et sœur entre nous.

अब विकार में जा नहीं सकते ।
ab vikār mē̃ jā nahī̃ saktē .**
maintenant vice dans aller "ne pas" pouvons .
Maintenant, nous ne pouvons pas aller dans le vice.

भारत पवित्र था तो सब सुखी थे , अभी तो दुःखी हैं ।
bhārat pavitra thā tō sab sukhī thē , abhī tō duḥkhī haĩ .
Inde pure était alors tous heureux étaient , "à ce moment précis" alors malheureux sont .
L'Inde était pure. Tous étaient heureux. En ce moment même tous sont malheureux.

नर्क में गोते खाते रहते हैं ।
narka mē̃ (gōtē khātē rahtē haĩ) .
enfer dans "sont en train d'être plongés" .
Ils sont plongés en enfer.

बाप कहते हैं दोनों हाथ , हाथ में दे पवित्र बन स्वर्ग में चलो ।
bāp (kahtē haĩ) dōnō̃ hāth , hāth mē̃ dē pavitra ban svarga mē̃ calō .
père dit "les deux" mains , main dans "en donnant" pur "en devenant" paradis dans marchez .
Le Père dit : "Donnez tous les deux votre main en mariage, devenez purs et partez au paradis !"

Définitions

बहन ou बहिन bahan ou bahin (hindi) n. f.

  1. Sœur; cousine; un terme affectueux d'adresse

बाप bāp (hindi) n. m.

  1. Père
  2. senior, personne âgée, ancien, supérieur

भाई bhāī (hindi) n. m.

  1. Frère; cousin; parent; camarade, compagnon, camarade de classe, membre de la même caste ou fraternité; l'un lié par communauté d'origine et intérêt commun dans une propriété ancestrale commune; (en phraséologie familière) ami, mon ami, cher, mon cher (appliqué aux personnes des deux sexes, et par les enfants à leurs parents ainsi que les parents à leurs enfants)

गोता खाना gōtā khānā (hindi) v.

  1. Être plongé, subir une immersion; plonger
  2. être trompé; voyager sur un chemin boueux ou traitre
  3. s'égarer, errer, perdre (son) chemin

हाथ में हाथ देना hāth mē̃ hāth dēnā (hindi) g.v.

  1. Mettre la main (de, -kā, ou terā, etc.) dans la main (d'un autre, -ke)
  2. donner la main (d'une fille) en mariage
  3. mettre la main dans la main (d'un autre), prendre la main (de)
  4. remettre (à), remettre à la charge (de)

नर्क nark (sanskrit) n. m.

  1. myth. enfer (gardé par Nara-Yama)
  2. Enfer (le lieu de tourment, à distinguer de pātāl, « les régions inférieures », q.v. ; narak comprend un certain nombre de lieux de torture de diverses descriptions, dont on dit généralement qu'ils sont au nombre de vingt et un )

स्वर्ग svarg (sanskrit) n. m.

  1. [svargaloka] myth. np. de Svarga le Ciel-de-Lumière, paradis d'Indra ; cf. vaikuṇṭha
  2. phil. [mīmāṃsā] félicité céleste comme fruit légitime du sacrifice
  3. accomplissement suprême du désir de bonheur de l'homme, bonheur à l'état pur

विकार vikār (sanskrit) n. m.

  1. transformation, changement ou variation (pour le pire)
  2. déformation, altération, perversion
  3. souillure, salissure, défloration
  4. désordre, trouble, trouble du corps, maladie ; blessure
  5. émotion ; angoisse ; agitation, passion
  6. déviation d'un état naturel
  7. (Baba) Vices (désir sexuel, colère, cupidité, attachement et ego)