Femme brahmane ou professeur ; être irrité ou bouder

Points du murli du vendredi 19 juin 2020

Beaucoup d'enfants doutent d'une chose ou d'une autre et s'en vont. Ils boudent soit leur professeur, soit entre eux et cessent d'étudier.
Le Père dit: OK, même si vous boudez votre professeur ou votre centre, faites au moins la chose suivante: brisez toutes les connexions que vous avez avec tous les autres, considérez que vous êtes des âmes et souvenez-vous du Père unique.

Notes

brāhmaṇī signifie "femme brahmane". La tradition bk veut en Inde que la personne en charge d'un centre, ou celle qui lit le murli, soit une femme (sœur dans notre vocabulaire). Ce qui va à l'encontre de la tradition indienne où la femme n'a pas sa place pour enseigner les choses spirituelles. En occident, la personne en charge d'un centre peut-être un homme (un frère).

Je pense que la traduction par "professeur" n'est pas vraiment bonne car il s'agit, je pense, de la personne qui lit le murli pour ceux qui viennent au centre l'écouter, et non des professeurs qui donnent les cours à de nouveaux étudiants.

rūṭhnā signifie "être irrité, contrarié, offensé ou mécontent, s'offenser ou prendre ombrage". Je préfère la traduction "être irrité" plutôt que "bouder".

Points du murli reformulés (alternative)

Beaucoup sont ceux qui après avoir douté d'une chose ou d'une autre abandonnent. Ils deviennent irrités avec la femme brahmane ou ils abandonnent l'étude après s'être irrités mutuellement.
Le Père dit : Bien ! tu deviens irrité avec la femme brahmane ou avec le centre, bien ! fais ce travail-ci ! une pause dans l'assemblée, et considère-toi comme l'âme ! souviens-toi de l'Un, du Père !

Interprétation

Autrefois, nous étions obligés de venir au centre pour avoir accès au murli. On ne pouvait que l'écouter le matin. Parfois, on pouvait demander le murli imprimé si on avait une très bonne justification pour ne pas venir au centre (habiter trop loin par exemple).

Donc quand la personne qui lit le murli nous irritait, ou quand les autres brahmanes de l'assemblée nous irritaient, ne plus venir c'était ne plus étudier. Ce qui est un gros problème quand on veut atteindre une haute position au paradis !

Baba donne le conseil quand on est irrité (et que cela ne passe pas), de ne plus venir au centre, et de faire l'effort de se considérer comme l'âme et de se souvenir de Lui. Car c'est seulement ainsi, que les péchés sont brûlés, et que l'on peut avancer. En effet, être irrité empêche d'avoir du yoga. Il vaut donc mieux prendre ses distances. Et c'est aussi ne pas polluer la compagnie du centre, par la colère ou un autre vice, et maintenir ainsi une bonne atmosphère du centre.

Aujourd'hui, le murli est accessible pour tous ceux qui le veulent. Et c'est à mon avis une très bonne chose. On peut donc étudier chez soi à l'abri de toute irritation.

Mais l'effort de se considérer comme l'âme et de se souvenir du Père reste toujours nécessaire pour se débarrasser de nos défauts.

L'effort de venir au centre, permet à ceux qui sont tolérants, de bénéficier du pouvoir de l'assemblée, et aussi de donner du pouvoir à cette assemblée pour faciliter les efforts des autres.

Analyse

बहुत हैं जो किसी न किसी संशय में आकर छोड़ जाते हैं ।
bahut haĩ jō (kisī na kisī) sãśay mē̃ ākar chōṛ jātē haĩ .
beaucoup - sont - "ceux qui" - "une chose ou une autre" - doute - dans - "en venant" - abandonner - vont .
Beaucoup sont ceux qui après avoir douté d'une chose ou d'une autre abandonnent.

ब्राह्मणी से रूठ जाते हैं या आपस में रूठकर पढ़ाई छोड़ देते हैं ।
brāhmaṇī sē rūṭh (jātē haĩ) yā āpas mē̃ rūṭhakar paṛhāī chōṛ (dētē haĩ) .
"femme brahmane" - avec - "être irrité" - vont - ou - mutuellement - "en étant irrité" - étude - abandonner - donnent .
Ils deviennent irrités avec la femme brahmane ou ils abandonnent l'étude après s'être irrités mutuellement.

बाप कहते हैं अच्छा ब्राह्मणी से वा सेन्टर से रूठ जाते हो , अच्छा यह तो काम करो और संग तोड़ अपने को आत्मा समझो , एक बाप को याद करो ।
bāp (kahtē haĩ) acchā brāhmaṇī sē vā center sē rūṭh jātē hō , acchā yah tō kām karō aur saṅg tōṛ apnē kō ātmā samajhō , ēk bāp kō yād karō .
père - dit - bien - "femme brahmane" - avec - ou - centre - avec - "être irrité" - vas , bien - "ce..-ci" - alors - travail - fais - et - assemblée - pause - "soi-même" - à - âme - comprends , 1 - père - à - souvenir - fais .
Le Père dit : Bien ! tu deviens irrité avec la femme brahmane ou avec le centre, bien ! fais ce travail-ci ! une pause dans l'assemblée, et considère-toi comme l'âme ! souviens-toi de l'Un, du Père !

Définitions

ब्राह्मणी brāhmaṇī (sanskrit) n. f.

  1. femme brahmane
  2. (Baba) Enseignant qui gère le centre de Baba
  3. (Baba) Sœur brahmane qui assiste les dadijis et d'autres aînés

रूठना rūṭhnā (hindi) v.

  1. être irrité, contrarié, offensé ou mécontent, s'offenser ou prendre ombrage
  2. se quereller, avoir un malentendu (avec un ami), s'éloigner, être distant.