Je nais mais ne renais pas

Point du murli du mardi 25 mai 2021

Vous venez dans le cycle de naissances et de morts tandis que Moi, non. Je ne Me réincarne pas. Je ne suis pas au-delà de la naissance. Je viens effectivement mais J’entre dans un vieux corps. Vous les âmes, entrez dans le corps d’un bébé. Je descends de la région subtile pour jouer Mon rôle.

Notes

Il y a une erreur de traduction pour paramdhām. Il ne faut pas lire "région subtile" mais "paradis céleste" (le monde des âmes).

janma signifie "naissance" ou "vie".

punarjanma signifie "nouvelle naissance, réincarnation".

ajanmā signifie "sans naissance, non né".

Point du murli reformulé (correction)

Dans la vie et la mort, tu viens. Je n'y viens pas, je ne prends pas de nouvelle naissance. Je ne suis pas non plus sans naissance. Je viens mais j'entre dans un vieux corps. Toi l'âme entres dans le corps d'un petit enfant. Je viens du paradis céleste, jouer un rôle ici-bas.

Interprétation

La naissance de Dieu est une naissance un peu particulière, puisque Dieu n'a pas de parents. Il ne nait donc pas dans un ventre maternel.

Pourquoi parle-t-on de naissance alors ? Parce que la naissance suppose la vie. Et Dieu prend une vie terrestre en venant emprunter le corps de Brahma, un vieux corps.

Il vient sur Terre littéralement, pour nous sauver tous, et nous ramener à la maison, paramdhām.

Il joue donc un rôle sur Terre comme chacun d'entre nous.

Comme Brahma a quitté le corps le 18 janvier 1969 et Dadi Gulzar récemment, on peut se demander où physiquement se trouve Dieu maintenant.

Il se trouve, je pense dans la "région subtile" (ou "séjour subtil", "maison subtile"), qui conserve des relations avec le monde terrestre, nous aidant dans notre yoga, à nous souvenir de Lui.

Analyse

तुम जन्म - मरण में आते हो , मैं नहीं आता हूँ , मैं पुनर्जन्म नहीं लेता हूँ ।
tum janma - maraṇ mē̃ (ātē hō) , maĩ nahī̃ (ātā hū̃) , maĩ punarjanma nahī̃ lētā hū̃ .
tu vie - mort dans viens , je "ne pas" viens , je renaissance "ne pas" prends .
Dans la vie et la mort, tu viens. Je n'y viens pas, je ne prends pas de nouvelle naissance.

अजन्मा भी नहीं हूँ ।
ajanmā bhī nahī̃ hū̃ .
"sans naissance" aussi "ne pas" suis .
Je ne suis pas non plus sans naissance.

आता हूँ परन्तु बूढ़े तन में प्रवेश करता हूँ ।
(ātā hū̃) parantu būṛhē tan mē̃ pravēś (kartā hū̃) .
viens mais vieux corps dans entrée fais .
Je viens mais j'entre dans un vieux corps.

तुम आत्मा छोटे बच्चे के शरीर में प्रवेश करती हो , मैं परमधाम से आता हूँ , नीचे पार्ट बजाने ।
tum ātmā chōṭē baccē kē śarīr mē̃ pravēś (kartī hō) , maĩ paramdhām sē (ātā hū̃) , nīcē part bajānē .
tu âme petit enfant de corps dans entrée fais , je "paradis céleste" de viens , dessous rôle jouer .
Toi l'âme entres dans le corps d'un petit enfant. Je viens du paradis céleste, jouer un rôle ici-bas.

Définitions

जन्म janma (sanskrit) n. m.

  1. naissance, origine ; existence, vie
  2. géniteur, père

परमधाम paramdhām (sanskrit) n. m.

  1. le paradis céleste

पुनर्जन्म punarjanma (sanskrit) n. m.

  1. phil. renaissance, nouvelle naissance, réincarnation.

मरण maraṇ (sanskrit) n. m.

  1. extinction, agonie, mort.

अजन्मा ajanmā (sanskrit) adj.
Composé de : अ a et जन्मा janmā

  1. non né, sans naissance