Les religions principales et les textes sacrés religieux

Points du murli du mardi 13 avril 2021

Il y a trois religions principales. La religion des déités existe pendant la moitié du cycle. Vous savez que le Père établit les religions Brahmine, des déités et des guerriers.
Les religions principales sont l'Islam, le Bouddhisme et la Christianisme.
Chacun a sa propre religion. Ils ont tous des religions différentes, avec des noms différents et c'est pourquoi ils sont troublés. Ils ne savent pas qu'il n'existe que quatre écritures religieuses principales. Le déitisme et le brahmanisme en font partie.

Notes

dharm peut être traduit approximativement par "devoir, droit, loi". La traduction de religion est aussi juste dans ce contexte.

dharmśāstra se traduit par "code de bonne conduite", "recueil de lois", "jurisprudence", "droit".

Il a été traduit ici par "écriture religieuse". On pourrait aussi le traduire par "texte sacré religieux".

Points du murli reformulés (alternative 1)

Il y a 3 dharms principaux. Le dharm des dēvīs et dēvtās dure un demi-kalpa. Tu sais que le Père établit les dharms brāhmaṇ, dēvtā et kṣatriya.
Les principaux dharms sont l'Islam, le bouddhisme et ensuite le Christianisme.
Chacun a son dharm. Le dharm de chacun est différent, le nom de chacun est différent, alors ils sont devenus confus. Ils ne savent pas qu'il y a seulement 4 dharmśāstra principaux. Le divinité-isme et le brahmanisme en font parti.

Points du murli reformulés (alternative 2)

Il y a 3 religions principales. La religion des déesses et des dieux dure un demi-cycle. Tu sais que le Père établit les religions des brahmanes, des dieux et des princes-guerriers.
Les principales religions sont l'Islam, le bouddhisme et ensuite le Christianisme.
Chacun a sa religion. La religion de chacun est différente, le nom de chacun est différent, alors ils sont devenus confus. Ils ne savent pas qu'il y a seulement 4 textes sacrés religieux principaux. Le divinité-isme et le brahmanisme en font parti.

Interprétation

Sur le cycle entier, il y a 3 religions principales qui forment la racine et le tronc de l'arbre des religions :

  1. La religion des brahmanes (sa racine)
  2. La religion des dieux ( la première partie du tronc près du sol)
  3. La religion des princes-guerriers (la deuxième partie du tronc).

Aujourd'hui, ce tronc a disparu. On peut compter 3 religions principales :

  1. L'Islam
  2. Le Christianisme
  3. Le bouddhisme.

L'Islam se réfère aux musulmans mais bien que fondé par Mahomet, l'Islam est qualifié de "religion naturelle" pratiquée déjà depuis Abraham. Mahomet est juste le dernier prophète et par conséquent, on peut faire remonter l'Islam à Abraham.

Aujourd'hui, l'Islam et le Christianisme sont les religions majoritaires.

Ensuite, il y a l'hindouisme. Mais pour Baba, ce n'est pas vraiment une religion. Il n'y a pas eu de prophète qui a établi cette religion. C'est juste la religion des dieux des âges d'or et d'argent qui a dégénéré et est devenue l'hindouisme en adorant ce que l'on était autrefois. C'est une tentative de retrouver notre niveau originel.

Aux 3 religions principales qui ont chacune leur texte sacré religieux :

A cela, s'ajoute le 4ème texte sacré "religieux" : le murli qui permet d'établir 3 religions différentes pour 3 âges différents du cycle :

  1. Le brahmanisme ou religion des brahmanes c'est-à-dire les principes et la pratique spirituelle des brahma kumars et kumaris à l'âge de la rencontre (âge de confluence).
  2. Le divinité-isme ou religion des dieux et des déesses c'est-à-dire l'état ou la condition des divinités à l'âge d'or.
  3. La religion des princes-guerriers c'est-à-dire l'état ou la condition des princes-guerriers à l'âge d'argent.

Il est à noter que l'hindouisme constitue la partie du tronc à partir duquel de nouvelles grosses branches apparaissent. Il y a donc 3 grosses branches qui sont les 3 religions principales : l'Islam, le Christianisme et le Bouddhisme.

A partir de ces grosses branches se forment de plus petites branches qui correspondent aux différents ismes : le catholicisme, le sunnisme, etc.

Analyse

मुख्य धर्म हैं तीन ।
mukhya dharm haĩ tīn .
principal dharm sont trois .
Il y a 3 dharms principaux.

देवी देवता धर्म तो आधाकल्प चलता है ।
dēvī dēvtā dharm tō ādhākalpa (caltā hai) .
déesse dieu dharm alors demi-kalpa progresse.
Le dharm des dēvīs et dēvtās dure un demi-kalpa.

तुम जानते हो बाप ब्राह्मण , देवता , क्षत्रिय धर्म स्थापन करते हैं ।
tum (jāntē hō) bāp brāhmaṇ , dēvtā , kṣatriya dharm sthāpan (kartē haĩ) .
tu sais père brāhmaṇ , dēvtā , kṣatriya dharm établissement fait .
Tu sais que le Père établit les dharms brāhmaṇ, dēvtā et kṣatriya.

इस्लामी , बौद्धी , फिर क्रिश्चियन , यह हैं मुख्य धर्म ।
islāmī , bauddhī , phir kriściyan , yah haĩ mukhya dharm .
musulman , bouddhiste , ensuite chrétien , ceci sont principaux dharm .
Les principaux dharms sont l'Islam, le bouddhisme et ensuite le Christianisme.

सबका अपना - अपना धर्म है ।
sabkā apnā - apnā dharm hai .
"de tous" son - son dharm est .
Chacun a son dharm.

अपना भिन्न - भिन्न धर्म , भिन्न - भिन्न नाम हैं तो मूँझ गये हैं ।
apnā bhinna - bhinna dharm , bhinna - bhinna nām haĩ tō mū̃jh gayē haĩ .
son séparé - séparé dharm , séparé - séparé nom sont alors "être confus" allé sont .
Le dharm de chacun est différent, le nom de chacun est différent, alors ils sont devenus confus.

यह नहीं जानते कि मुख्य धर्मशास्त्र ही 4 हैं ।
yah nahī̃ jāntē ki mukhya dharmaśāstra hī 4 haĩ .
ils "ne pas" savent que principal dharmaśāstra seul 4 sont .
Ils ne savent pas qu'il y a seulement 4 dharmaśāstra principaux.

इसमें डिटीज्म , ब्राह्मणिज्म भी आ जाते हैं ।
ismē̃ Deityism , Brahmanism bhī ā jātē haĩ .
"en ceci" divinité-isme , brahmanisme aussi viennent .
Le divinité-isme et le brahmanisme en font parti.

Définitions

धर्म dharma (sanskrit) n. m.

  1. loi, condition, nature propre
  2. loi physique, ordre naturel
  3. soc. devoir ; législation
  4. bien, vertu ; droiture, rectitude ; justice, mérite
  5. phil. mérite acquis par un acte conforme à la parole révélée
  6. soc. le devoir de sa caste, un des buts de l'existence [puruṣārtha] ; le dharma est la morale traditionnelle de l'Inde ; elle est codifiée dans les lois du dharmaśāstra
  7. phil. le Devoir, le Droit et la Justice
  8. phil. [Nyāya] trait ; repère ; particularité ; propriété, prédicat
  9. qualité humaine
  10. myth. np. du sage [ṛṣi] Dharma «le Juste» personnifiant la justice et l'ordre naturel ; on le dit issu du mamelon droit de Brahmā ; [BhP.] il épousa 13 filles de Dakṣa : Śraddhā, dont il eut pour fils Nara et Kāma, Maitrī, Dayā, Śānti, Puṣṭi, Tuṣṭi, dont il eut pour fils Saṃtoṣa, Kriyā, dont il eut pour fils Daṇḍa, Naya et Vinaya [VP.], Unnati, Buddhi, Medhā, Titikṣā, Hrī et Mūrti ; on le dit aussi époux d'Ahiṃsā ; [Mah.] Kuntī l'invoqua pour concevoir Yudhiṣṭhira, qui ainsi était Dharmarāja le Souverain du dharma ; il se transforma en chien pour tester celui-ci, avant son admission au Ciel ; par la malédiction de Māṇḍavya il fut lui-même réincarné comme le śūdra Vidura
  11. myth. épith. de Yama «le Juge (des morts)»

ब्राह्मण brāhmaṇ (sanskrit) n. m.

  1. adj. relatif ou convenant à un brahmane
  2. s.m. brahmane, personne de la première classe védique [varṇa]
  3. pl. brāhmaṇās soc. la classe des brahmanes ; les prêtres en font partie, mais beaucoup sont cuisiniers, ne pouvant accepter la nourriture préparée par des personnes de classe inférieure ; ils portent le cordon sacré [upavīta] à partir de leur investiture [upanayana]
  4. n. lit. nom générique d'ouvrages complémentant la saṃhitā védique
  5. (Baba) enfant né de la bouche de Brahma

देवता dēvtā (sanskrit) n. f.

  1. divinité, déité
  2. effigie d'un dieu, idole.
  3. (Baba) Celui qui donne (composé de देना dēnā et ता tā)

क्षत्रिय kṣatriya (sanskrit) n. m.

  1. soc. membre de la 2e classe [varṇa], guerrier, prince, noble

देवी dēvī (sanskrit) n. f.

  1. f. une déesse
  2. épouse d'un dieu: spécialement Durgā (femme de Śiva)
  3. une dame. देविओ और सज्जनो! Mesdames et Messieurs!

धर्मशास्त्र dharmśāstra (sanskrit) n. m.

  1. soc. code de bonne conduite
  2. recueil de lois, traité juridique et code pénal ; droit ; cf. manusmṛti, viṣṇusmṛti.
  3. Un corps ou un code de lois (en particulier le code du droit hindou), la jurisprudence
  4. théologie; jurisprudence théologique

Deityism (anglais) n.
Composé de : deity et ism

  1. déité-isme ou divinité-isme (néologisme), religion de la divinité, état ou condition de la divinité

Brahmanism (anglais) n.

  1. Les principes et la pratique religieuse des brahmanes, aspects de l'hindouisme tel que pratiqué par la caste brahmane de l'Inde.
  2. Le ritualisme védique historique, en contraste avec les traditions Shramana.
  3. La conduite ou les attitudes attribuées à l'élite sociale ou culturelle au sein d'une société donnée.
  4. (Baba) Les principes et la pratique religieuse des brahmanes (brahma kumars et kumaris)