L'influence de la bonne et mauvaise compagnie

Point du murli du mercredi 16 novembre 2022

Dès que vous partez d'ici et que vous allez dans la mauvaise compagnie, tout est fini. On dit: "La bonne compagnie vous fait traverser et la mauvaise compagnie vous fait couler." Vous êtes ici, mais le yoga de l'intellect de certains parmi vous n'est pas complètement présent. Ils tombent sous l'influence de la mauvaise compagnie parce qu'ils n'ont pas la connaissance. Si vous gardez la compagnie d'une personne qui a une mauvaise habitude, vous serez vite affectés. Ici, vous avez la compagnie de Baba.

Notes

saṅg signifie "compagnie, société", "association, connexion, contact".

kusaṅg signifie "mauvaise société, mauvaise compagnie, association maléfique".

tārnā signifie "faire traverser", "sauver, libérer, délivrer" mais aussi "absoudre du péché", "exempter de toute transmigration ultérieure".

bōrnā signifie "faire plonger, faire couler, noyer".

Donc saṅg tārē kusaṅg bōrē signifie "La bonne compagnie vous fait traverser et la mauvaise compagnie vous fait couler" ou "Le bonne compagnie vous sauve et la mauvaise compagnie vous coule".

Il s'agit d'un proverbe sindhi.

On pourrait aussi parler de "bonne société" et "mauvaise société" à la place de "bonne compagnie" et "mauvaise compagnie".

buddhiyōg signifie "communion, dévotion de l'intellect, union intellectuelle". Traduit ici par "yoga de l'intellect" mais je préfère "communion". C'est l'union en esprit en termes de connaissance. Je suis uni à Dieu en ayant à l'esprit Sa connaissance.

saṅgdōṣ signifie "défaut, vice, mauvaise habitude ou mauvaise qualité contracté en étant en compagnie".

ādat signifie "habitude" qu'elle soit bonne ou mauvaise. Traduit ici par "mauvaise habitude". Si ce sens a du sens, "bonne habitude" aussi. Alors je préfère le traduire par "habitude".

asar signifie "effet, influence, impression". Traduit ici par "affecté".

Point du murli reformulé (alternative)

Vous êtes allés à l'extérieur d'ici, vous avez rencontré quelqu'un et c'est fini. Il est dit aussi "la bonne compagnie vous sauve, la mauvaise vous coule". Même si vous êtes assis, ici aussi, il n'y a pas une communion entière. S'il n'y a pas gyān, vous devez tomber dans le vice par la compagnie. Si quelqu'un a une habitude, en s'associant avec lui, une influence rapide se produit d'un coup. Ici, il y a la compagnie de Bābā.

Interprétation

Nous sommes influencés par notre entourage.

Il y aura donc une bonne influence avec une bonne compagnie ou une bonne société. Et il y aura une mauvaise influence avec une mauvaise compagnie ou une mauvaise société.

Je dois donc faire attention à la compagnie dans laquelle j'évolue.

Baba nous apprend les bonnes manières, les bonnes habitudes. Sa compagnie est donc la meilleure. En fait c'est même la seule bonne compagnie. C'est le seul qui soit capable de nous sauver, nous faire traverser cet enfer, ce monde sans foi ni loi.

Par conséquent, je devrais autant que possible être dans sa compagnie.

Venir au centre, voir d'autres yogis de cette école c'est se donner une chance supplémentaire pour avoir la bonne compagnie.

Car il suffit d'un seul en yoga avec l'Être suprême pour m'affecter ou m'influencer positivement.

Mais même ici dans cette école, nous ne sommes pas tous ni tout le temps en communion avec l'Être suprême.

Parfois, dans notre esprit, il y a d'autres croyances, d'autres connaissances que celles que Baba nous enseigne.

Dans ce cas-là, je deviens une mauvaise compagnie pour les autres.

Alors pour me protéger de cela, même en venant dans la compagnie des yogis, je dois toujours garder la connaissance de Baba dans mon esprit. Ainsi, je ne serai jamais influencé d'une mauvaise façon par les autres et je serai au contraire d'une très bonne influence pour les autres.

Parfois certains d'entre nous peuvent déifier les âmes de centre, pas forcément consciemment. Ils pensent qu'ils ont été choisi par Baba et que par conséquent ils ne peuvent pas se tromper.

En fait, je pense que c'est une forme de dévotion. Pour moi, ils sont humains, ils font des erreurs. Mais ils ont beaucoup plus d'effort à fournir pour satisfaire tout le monde. Alors s'ils réussissent cette dure épreuve, ils peuvent réclamer une positon royale.

Mais si on se repose entièrement sur eux, alors ma position future sera placée sous eux. Est-ce que je veux vraiment cela ?

Si je fais les efforts de comprendre par moi-même au lieu de demander des réponses pour tout, je peux grandir, évoluer et devenir un homme véritable (comme Narayan) ou une femme véritable (comme Lakshmi).

Analyse

यहाँ से बाहर गये - कोई का संग मिला और खत्म .
yahā̃ sē bāhar gayē - kōī kā saṅg milā aur khatma . ici de (à l'extérieur) allé - quelqu'un de association rencontré et fini .
Vous êtes allés à l'extérieur d'ici, vous avez rencontré quelqu'un et c'est fini.

कहा भी जाता है संग तारे कुसंग बोरे भल यहाँ भी बैठे हैं परन्तु पूरा बुद्धियोग नहीं है .
kahā bhī jātā hai saṅg tārē kusaṅg bōrē bhal yahā̃ bhī baiṭhē haĩ parantu pūrā buddhiyōg nahī̃ hai .
(est dit aussi) association (a fait traverser) (mauvaise compagnie) (a fait couler) (même si) ici aussi (êtes assis) mais entier communion (ne pas) est .
Il est dit aussi "la bonne compagnie vous sauve, la mauvaise vous coule". Même si vous êtes assis ici aussi, il n'y a pas une communion entière.

ज्ञान नहीं है तो संगदोष में गिर पड़ते हैं .
gyān nahī̃ hai tō saṅgdōṣ mē̃ gir paṛtē haĩ .
gyān (ne pas) est alors (vice par la compagnie) dans tomber faut .
S'il n'y a pas gyān, vous devez tomber dans le vice par la compagnie.

कोई भी किसी में आदत है तो उनका संग करने से वह असर झट पड़ जाता है .
kōī bhī kisī mē̃ ādat hai tō unkā saṅg karnē sē vah asar jhaṭ paṛ jātā hai .
quelqu'un dans habitude est alors leur association faire de cela effet rapide tombe .
Si quelqu'un a une habitude, en s'associant avec lui, une influence rapide se produit d'un coup.

यहाँ है बाबा का संग .
yahā̃ hai bābā kā saṅg .
ici est Bābā de association .
Ici, il y a la compagnie de Bābā.

Définitions

आदत عادت ādat (persan) n. f.

  1. Coutume, habitude, manière, usage, pratique
  2. ʻādat paṛnā (-ko), Devenir une habitude (avec); être habitué (à)
  3. ʻādat karnā, v.t. prendre l'habitude, adopter une habitude; introduire une coutume; s'habituer.

असर اثر asar (arabe) n. m.

  1. effet
  2. influence
  3. impression.

बोरना bōrnā (hindi) v.

  1. Tremper, immerger
  2. faire plonger, faire couler
  3. noyer.

बुद्धियोग buddhiyōg (sanskrit) n. m.
Composé de : बुद्धि buddhi et योग yōg

  1. concentration intérieure, communion avec l'Être suprême, dévotion de l'intellect, union intellectuelle avec l'Esprit suprême
  2. (Baba) communion, dévotion de l'intellect, union intellectuelle.

कुसंग kusaṅg (sanskrit) n. f.

  1. mauvaise compagnie, association maléfique.

संग saṅg (sanskrit) n. m.

  1. n.m. rassemblement, réunion, union, rencontre.
  2. association, connexion, contact
  3. compagnie, société (d'une personne ou d'un groupe)
  4. attachement, intimité.
  5. un groupe ; un organisme sectaire.
  6. confluence (entre fleuves)
  7. adv. ensemble (avec, के)

संग तारे कुसंग बोरे saṅg tārē kusaṅg bōrē (hindi) prop.

  1. 'compagnie a fait traversé, mauvaise compagnie a fait coulé'
  2. La bonne compagnie vous fait traverser alors que la mauvaise compagnie vous noie
  3. La bonne compagnie vous sauve alors que la mauvaise compagnie vous coule

संगदोष saṅgdōṣ (sanskrit) n. m.
Composé de : संग saṅg et दोष dōṣ

  1. Un défaut, un vice, une mauvaise habitude ou une mauvaise qualité contracté en étant en compagnie.

तारना tārnā (hindi) v.
Composé de : causatif de तरना tarnā

  1. Permettre (à quelqu'un) de traverser
  2. libérer (de), débarrasser (de)
  3. délivrer, libérer, sauver
  4. absoudre du péché
  5. exempter de toute transmigration ultérieure.

Articles