Nourrir les mânes la nuit de la nouvelle lune

Point du murli du mercredi 3 novembre 2021

Ensuite, à l'âge d'or, il n'y aura que de la lumière. Là-bas les gens ne nourriront pas les esprits défunts. C'est maintenant l'obscurité illimitée. La nuit de Brahma et la nuit des Brahmines touchent à leur fin et le jour arrive. Ensuite, plus personne ne nourrira les esprits défunts. Là-bas il n'y aura pas non plus de prêtres brahmanes. Cela ne veut pas dire que les gens ne mourront pas, mais cette coutume n'existera pas.

Notes

brāhmaṇ signifie "brahmane". Traduit ici par "Brahmines" et "prêtre brahmane".

Les traducteurs français font souvent le choix de différencier les 2 sens :

En hindi, la distinction n'existe pas.

umāvas signifie "nouvelle lune" ou "nuit de nouvelle lune".

Le terme hindi habituel que l'on trouve dans les dictionnaires est amāvas.

C'est en fait le quinzième jour de la lune décroissante qui tombe au milieu de chaque mois du calendrier hindou, lorsque la lune n'est plus visible.

C'est un phénomène qui se produit quand la Lune se trouve dans la même direction que le soleil (conjonction) qui fait que la partie de la lune éclairée par le soleil se trouve de l'autre côté (face cachée de la lune).

La nuit de la nouvelle lune est particulièrement noire parce qu'il n'y a que des étoiles pour éclairer la nuit.

pitra désigne les "mânes, les ancêtres". Les hindous pratiquent le culte des ancêtres appelé śrāddha.

Point du murli reformulé (alternative)

Ensuite à l'âge de vérité, il y a la lumière seulement la lumière. Là-bas, ils ne nourriront jamais aucun des mânes. Après ceci, c'est la nuit de nouvelle lune illimitée. Quand la nuit de Brahmā c'est-à-dire la nuit des brāhmaṇs est complète, le jour vient alors. Après ils ne nourrissent aucun des mânes. Il n'y a pas non plus de brāhmaṇs là-bas. Ce n'est pas que personne ne meure, mais il n'y a pas ces us et coutumes.

Interprétation

Le jour d'umāvas ou de nouvelle lune est un jour propice au culte des ancêtres pour les hindous.

Les brahmanes accomplissent aussi des rituels pour le culte des ancêtres. Les personnes eu deuil offrent de la nourriture à leurs ancêtres via les brahmanes (les mânes ou âmes défuntes des ancêtres sont invoquées dans les brahmanes).

A l'âge d'or, ces cérémonies ne sont plus utiles car personne ne souffre du décès de ses parents ou de ses ancêtres. En effet, la mort n'est pas considérée comme une fin mais un simple passage à une autre vie. Et il n'y a aucun attachement. On ne connait donc pas la douleur de la séparation.

Les parents et ancêtres ne souffrent pas non plus puisqu'ils ont juste pris un autre corps (réincarnation).

Si les rites ne sont pas nécessaires, les brahmanes pour les accomplir ne le sont pas non plus.

Il n'y a donc aucun brahmane à l'âge d'or.

Nous les véritables brahmanes sont utiles aujourd'hui car nous apparaissons lorsque l'humanité se trouve dans la nuit la plus noire où la lumière spirituelle est à son plus bas niveau.

Nous apparaissons en même temps que Brahma et Shiva que l'on associe souvent à la Lune et au Soleil.

Quand c'est la conjonction de la Lune et du Soleil c'est-à-dire la nouvelle lune, Dieu et Brahma sont ensemble (ils habitent même dans le même corps).

C'est cela la signification de la nuit de la nouvelle lune illimitée.

Analyse

फिर सतयुग में सोझरा ही सोझरा होता है ।
phir satyug mē̃ sōjharā hī sōjharā (hōtā hai) .
ensuite "âge de vérité" dans lumière seule lumière est .
Ensuite à l'âge de vérité, il y a la lumière seulement la lumière.

वहाँ कभी कोई पित्र आदि नहीं खिलायेंगे ।
vahā̃ kabhī kōī pitra ādi nahī̃ khilāyēṅgē .
là-bas quelquefois quelque mânes etc. "ne pas" nourriront .
Là-bas, ils ne nourriront jamais aucun des mânes.

यह फिर है बेहद की उमावस ।
yah phir hai (bēhad kī) umāvas .
ceci ensuite est illimité "(nuit de) nouvelle lune" .
Après ceci, c'est la nuit de nouvelle lune illimitée.

ब्रह्मा की रात सो ब्राह्मणों की रात पूरी हो दिन आ जाता है ।
brahmā kī rāt sō brāhmaṇō̃ kī rāt pūrī hō din (ā jātā hai) .
Brahmā de nuit cela brāhmaṇs de nuit entière soit jour vient .
Quand la nuit de Brahmā c'est-à-dire la nuit des brāhmaṇs est complète, le jour vient alors.

फिर कोई पित्र आदि खिलाते नहीं , वहाँ ब्राह्मण ही नहीं होते ।
phir kōī pitra ādi khilātē nahī̃ , vahā̃ brāhmaṇ hī nahī̃ hōtē . après quelque mânes etc. nourrissent "ne pas" , là-bas brāhmaṇ seul "ne pas" sont .
Après ils ne nourrissent aucun des mânes. Il n'y a pas non plus de brāhmaṇs là-bas.

ऐसे नहीं कि कोई मरते नहीं हैं , परन्तु यह रसम रिवाज नहीं होता है ।
aisē nahī̃ ki kōī (martē nahī̃ haĩ) , parantu yah (rasam rivāj) nahī̃ (hōtā hai) .
"comme ceci" "ne pas" que quelqu'un "ne meurent pas" , mais ceci "us et coutumes" "ne pas" est .
Ce n'est pas que personne ne meure, mais il n'y a pas ces us et coutumes.

Définitions

ब्राह्मण brāhmaṇ (sanskrit) n. m.

  1. adj. relatif ou convenant à un brahmane
  2. s.m. brahmane, personne de la première classe védique [varṇa]
  3. pl. brāhmaṇās soc. la classe des brahmanes ; les prêtres en font partie, mais beaucoup sont cuisiniers, ne pouvant accepter la nourriture préparée par des personnes de classe inférieure ; ils portent le cordon sacré [upavīta] à partir de leur investiture [upanayana]
  4. n. lit. nom générique d'ouvrages complémentant la saṃhitā védique
  5. (Baba) enfant né de la bouche de Brahma

पित्र pitra (hindi) n. m.

  1. celui qui protège
  2. père
  3. ancêtre paternel
  4. les ancêtres, les mânes

अमावस amāvas (hindi) n. f.

  1. astr. [«quand la lune et le soleil habitent ensemble»] néoménie, (nuit de) nouvelle lune
  2. La nuit pendant laquelle la lune et le soleil sont en conjonction
  3. le premier jour du premier quartier où la lune est invisible
  4. la nuit de la nouvelle lune
  5. le dernier jour de la quinzaine noire.

Articles