On ne peut pas aller à sūkṣmavatan, seulement avoir un aperçu

Point du murli du vendredi 10 septembre 2021

Quand le Père doit établir la nouvelle création, Il crée d'abord la région subtile. Ce n'est qu'en ce moment que vous allez dans la région subtile; vous n'y retournerez plus jamais. Quand vous descendez de là-haut pour la première fois, vous ne passez pas par la région subtile. Vous venez ici directement. En ce moment, vous pouvez y aller et revenir. Mais on n'y va pas à pied. C'est vous, les enfants, qui avez des visions. Vous pouvez aussi avoir des visions du monde incorporel, mais vous ne pouvez pas y aller. Vous pouvez avoir des visions de Vaikunth, mais vous ne pouvez pas y aller tant que vous n'êtes pas devenus complètement purs. Vous ne pouvez pas dire que vous allez dans la région subtile; vous en avez des visions.

Notes

racnā signifie "créer" ou "création" selon qu'il est utilisé comme verbe ou comme nom.

mūl signifie "origine".

vatan signifie "pays, demeure, maison, habitation".

Donc mūlvatan signifie "demeure d'origine". Cela désigne le monde des âmes. Traduit ici par "monde incorporel".

sūkṣma signifie "subtil".

Donc sūkṣmavatan signifie "demeure subtile". Traduit ici par "région subtile".

baikuṇṭh est le nom du Ciel ou Paradis de Vishnou.

Dans notre connaissance, Vishnou représente le couple Lakshmi et Narayan à l'âge d'or. Le paradis de Vishnou est donc le paradis terrestre qui se trouve sur Terre à l'âge d'or.

sākṣātkār signifie "Perception ou appréhension de quelque chose dans une vision (pas avec les yeux physiques)" ou "constatation, expérimentation, vérification, preuve" (avec les yeux physiques). Traduit ici par "vision". Je l'ai traduit par "aperçu".

Point du murli reformulé (alternative 1)

Le Père doit tout d'abord créer la nouvelle création. Il créera sūkṣmavatan seulement à ce moment-là. En ce moment même, vous pouvez aller à sūkṣmavatan. Après, il n'est plus possible d'y aller. Au tout début, vous ne pouvez pas venir via sūkṣmavatan. Vous venez directement. En ce moment-même, vous pouvez aller et venir à sūkṣmavatan. Il n'est pas question d'y aller à pied ou autrement. C'est vous les enfants qui avez ce sākṣātkār. Il peut y avoir aussi sākṣātkār de mūlvatan, mais vous ne pouvez pas y aller. Il peut y avoir aussi sākṣātkār de baikuṇṭh, mais vous ne pouvez pas y aller. Tant que vous n'êtes pas devenus complètement purs. Vous ne pouvez pas dire que vous pouvez aller à sūkṣmavatan. Mais vous pouvez faire sākṣātkār.

Point du murli reformulé (alternative 2)

Le Père doit tout d'abord créer la nouvelle création. Il créera la demeure subtile seulement à ce moment-là. En ce moment même, vous pouvez aller dans la demeure subtile. Après, il n'est plus possible d'y aller. Au tout début, vous ne pouvez pas venir via la demeure subtile. Vous venez directement. En ce moment-même, vous pouvez aller et venir dans la demeure subtile. Il n'est pas question d'y aller à pied ou autrement. C'est vous les enfants qui avez ces aperçus. Il peut y avoir aussi un aperçu de la demeure d'origine, mais vous ne pouvez pas y aller. Il peut y avoir aussi un aperçu du paradis terrestre, mais vous ne pouvez pas y aller. Tant que vous n'êtes pas devenus complètement purs. Vous ne pouvez pas dire que vous pouvez aller dans la demeure subtile. Mais vous pouvez apercevoir.

Interprétation

"Tant que vous n'êtes pas devenus complètement purs." est une phrase dans le murli en hindi.

Il peut signifier si on la rattache à la phrase précédente que l'on ne peut pas aller au paradis terrestre tant que l'on n'est pas devenu complètement pur.

Il peut signifier si on la rattache à la phrase suivante que l'on ne peut pas aller dans la région subtile tant que l'on n'est pas devenu complètement pur.

A l'origine, nous étions des âmes nues sans corps physique ou subtil. Nous étions alors dans notre demeure d'origine la demeure des âmes.

Puis, au moment où nous devons jouer un rôle sur Terre, nous descendons directement de la demeure d'origine à la Terre.

Nous nous incarnons en allant dans un corps dans un ventre maternel.

Puis quand une vie se termine, nous nous réincarnons, en allant dans un autre corps dans un autre ventre maternel.

C'est seulement à la fin du kalpa ou cycle, que nous devons remonter dans la demeure d'origine sans aucun corps.

Pour cela, Dieu crée la demeure subtile pour établir la nouvelle création.

Certains parmi nous ont la capacité d'avoir une "vision" ou un "aperçu" de ce qui se passe dans la demeure subtile.

D'autres peuvent avoir des expériences.

Analyse

बाप को जब पहले - पहले नई रचना रचनी होती है तो सूक्ष्मवतन को ही रचेंगे ।
bāp kō jab (pahlē - pahlē) naī racnā racnī (hōtī hai) tō sūkṣmavatan kō hī racē̃gē .
père à quand "tout d'abord" nouvelle création créer faut alors sūkṣmavatan à seulement créera .
Le Père doit tout d'abord créer la nouvelle création. Il créera sūkṣmavatan seulement à ce moment-là.

सूक्ष्मवतन में अभी तुम जा सकते हो फिर कभी जाने का नहीं होता ।
sūkṣmavatan mē̃ abhī tum jā (saktē hō) phir kabhī jānē kā nahī̃ hōtā . sūkṣmavatan dans "à ce moment précis" vous aller pouvez après quelquefois aller de "ne pas" est .
En ce moment même, vous pouvez aller à sūkṣmavatan. Après, il n'est plus possible d'y aller.

पहले - पहले तुम वाया सूक्ष्मवतन से नहीं आते हो ।
(pahlē - pahlē) tum via sūkṣmavatan sē nahī̃ (ātē hō) .
"tout d'abord" vous via sūkṣmavatan de "ne pas" venez .
Tout d'abord, vous ne pouvez venir depuis ni via sūkṣmavatan.

सीधे आते हो ।
sīdhē (ātē hō) .
directement venez .
Vous venez directement.

अभी तुम सूक्ष्मवतन में आ - जा सकते हो ।
abhī tum sūkṣmavatan mē̃ ā - jā (saktē hō) .
"à ce moment précis" vous sūkṣmavatan dans venir - aller pouvez .
En ce moment-même, vous pouvez aller et venir à sūkṣmavatan.

पैदल आदि जाने की बात नहीं है । paidal ādi jānē kī bāt nahī̃ hai . "à pied" etc. aller de chose "ne pas" est .
Il n'est pas question d'y aller à pied, etc.

यह साक्षात्कार होता है , तुम बच्चों को ।
yah sākṣātkār (hōtā hai) , tum baccō̃ kō .
ceci sākṣātkār est , vous enfants à .
C'est vous les enfants qui avez ce sākṣātkār.

मूलवतन का भी साक्षात्कार हो सकता है , परन्तु जा नहीं सकते ।
mūlvatan kā bhī sākṣātkār hō (saktā hai) , parantu jā nahī̃ saktē .
mūlvatan de aussi sākṣātkār être peut , mais aller "ne pas" pouvez .
Il peut y avoir aussi sākṣātkār de mūlvatan, mais vous ne pouvez pas y aller.

बैकुण्ठ का भी साक्षात्कार हो सकता है , जा नहीं सकते हैं ।
baikuṇṭh kā bhī sākṣātkār hō (saktā hai) , jā nahī̃ (saktē haĩ) .
baikuṇṭh de aussi sākṣātkār être peut , aller "ne pas" pouvez .
Il peut y avoir aussi sākṣātkār de baikuṇṭh, mais vous ne pouvez pas y aller.

जब तक सम्पूर्ण पवित्र नहीं बने हैं ।
(jab tak) sampūrṇ pavitra nahī̃ (banē haĩ) .
"tant que" complètement purs "ne pas" "êtes devenus" .
Tant que vous n'êtes pas devenus complètement purs.

तुम ऐसे नहीं कह सकते कि हम सूक्ष्मवतन में जा सकते हैं ।
tum aisē nahī̃ kah saktē ki ham sūkṣmavatan mē̃ jā (saktē haĩ) .
vous "comme ceci" "ne pas" dire pouvez que nous sūkṣmavatan dans aller pouvons .
Vous ne pouvez pas dire que vous pouvez aller à sūkṣmavatan.

तुम साक्षात्कार कर सकते हो ।
tum sākṣātkār kar (saktē hō) .
vous sākṣātkār faire pouvez .
Vous pouvez faire sākṣātkār.

Définitions

बैकुण्ठ baikuṇṭh (hindi) n. m.

  1. Un nom de Vishnou
  2. Le paradis ou ciel de Vishnou
  3. Le paradis

मूलवतन mūlvatan (hindi) n. m.
Composé de : मूल mūl et वतन vatan

  1. Pays d'origine, maison d'origine, demeure d'origine, résidence d'origine, habitation d'origine

रचना racnā (sanskrit) n. f.

  1. composition, création artistique; structure

रचना racnā (hindi) v.

  1. créer, composer
  2. faire
  3. former, construire

साक्षात्कार sākṣātkār (sanskrit) n. m.

  1. Expérimentation, preuve, vérification ; constatation (comme vrai, juste, réel) de sa propre personne ou observation.
  2. Perception ou appréhension d'un dieu dans une vision.
  3. Interview, entrevue
  4. Réunion

सूक्ष्मवतन sūkṣmavatan (hindi) n. m.
Composé de : सूक्ष्म sūkṣma et वतन vatan

  1. pays, maison, demeure, résidence ou habitation subtile