Se souvenir de Shiva, du point pour multiplier notre fortune

Point du murli du mercredi 10 février 2021

Shiva est un point. Quand un homme d'affaires écrit un zéro, il dit "Shiva". En écrivant un zéro à côté du un, cela fera 10. En ajoutant un autre zéro cela fera 100. Puis encore un autre zéro et cela fera 1000. Vous devez vous aussi vous souvenir de Shiva. Plus vous vous souviendrez de Shiva et ajouterez de zéros, plus vous deviendrez riches pendant la moitié du cycle.

Notes

Les mots sanskrit bindu et hindi bindī signifient "point, goutte" ou "zéro".

La goutte est aussi une représentation de Śiv (Shiva) dans le tantrisme.

Le point est aussi une représentation du chiffre 0 en urdu et arabe oriental. Le chiffre arabe 0 correspond à l'écriture arabe occidentale.

kalpa signifie "cycle de la Création" ou sa durée "5000 ans".

Point du murli reformulé (alternative)

Ils disent bindu pour Śiv. Quand les commerçants écrivent le bindu, il disent Śiv. Écris le bindu en face de 1, cela deviendra 10. Ensuite écris le bindu, cela devient 100. Ensuite écris le bindī, cela deviendra 1000. Alors tu dois aussi te souvenir de Śiv. Plus tu te souviendras de Śiv, plus les bindīs continueront d'être connectés. Tu deviens riche pour un demi-kalpa.

Interprétation

Dans l'écriture arabe orientale, le chiffre 0 est écrit avec un point.

Dans le système décimal, celui que l'on utilise partout maintenant, écrire un 0 après un nombre multiplie celui-ci par 10.

Donc :

Śiv est aussi un point car l'âme a la forme d'un point.

Se souvenir de Śiv, c'est se souvenir d'un point.

Donc plus on accumule de souvenir, plus les points s'accumulent derrière le 1, l'Unique, Śiv. Et notre fortune est multipliée chaque fois.

Le nombre que l'on est en train d'écrire correspond à la qualité de notre niveau, à la profondeur de notre yoga.

On peut penser que lorsque l'on cesse de se souvenir de Śiv, le nombre représentant notre richesse est défini (on ne peut plus ajouter de 0). Et notre fortune totale consiste alors dans une simple addition des fortunes accumulées à chaque période de souvenir.

D'où l'intérêt de ne pas rompre le souvenir, pour que l'addition se transforme en multiplication et devenir facilement des billiardaires (ayant une fortune se chiffrant en millions de milliards soit un nombre avec au moins 15 zéros).

Analyse

शिव को कहते हैं बिन्दु ।
śiv kō (kahtē haĩ) bindu .
Śiv pour disent bindu .
Ils disent bindu pour Śiv.

व्यापारी लोग बिन्दु लिखेंगे तो कहेंगे शिव ।
vyāpārī lōg bindu likhē̃gē tō kahē̃gē śiv .
commerçant gens bindu écriront alors diront Śiv .
Quand les commerçants écrivent le bindu, il disent Śiv.

एक के आगे बिन्दु लिखो तो 10 हो जायेगा फिर बिन्दु लिखो तो 100 हो जाता ।
ēk (kē āgē) bindu likhō tō 10 (hō jāyēgā) phir bindu likhō tō 100 (hō jātā) .
1 "en face de" bindu écris alors 10 deviendra ensuite bindu écris alors 100 devient .
Écris le bindu en face de 1, cela deviendra 10. Ensuite écris le bindu, cela devient 100.

फिर बिन्दी लिखो तो 1000 हो जायेगा ।
phir bindī likhō tō 1000 (hō jāyēgā) .
ensuite bindī écris alors 1000 deviendra .
Ensuite écris le bindī, cela deviendra 1000.

तो तुमको भी शिव को याद करना है ।
tō tumkō bhī śiv kō yād karnā hai .
alors "à toi" aussi Śiv à souvenir faire faut .
Alors tu dois aussi te souvenir de Śiv.

जितना शिव को याद करेंगे बिन्दी - बिन्दी लगती जायेगी ।
jitnā śiv kō yād karē̃gē bindī - bindī (lagtī jāyēgī) .
autant Śiv à souvenir feras bindī - bindī continuera d'être connecté .
Plus tu te souviendras de Śiv, plus les bindīs continueront d'être connectés.

तुम आधाकल्प के लिए साहूकार बन जाते हो ।
tum ādhākalpa (kē liē) sāhūkār (ban jātē hō) .
tu demi-kalpa pour riche deviens.
Tu deviens riche pour un demi-kalpa.

Définitions

आधाकल्प ādhākalpa (hindi) n. m.
Composé de : आधा ādhā et कल्प kalpa

  1. demi-cycle, demi-kalpa, 2500 ans

बिन्दी bindī (hindi) n. f.

  1. Point sur une lettre; point, goutte, marque, chiffre, zéro
  2. paillette, ornement pour le front.

बिन्दु bindu (sanskrit) n. m.

  1. goutte
  2. point, marque, tache ; signe sur le visage, mouche
  3. perle
  4. math. symb. zéro ; point
  5. gram. signe de l'anusvāra
  6. phil. symbole de l'Absolu

शिव śiv (sanskrit) n. m.

  1. a. m. n. f. śivā bienfaisant ; favorable, propice, salutaire, de bon augure
  2. m. myth. épith. euphémique du dieu véd. Rudra ; plus tard élevé en dieu suprême Śiva, forme transcendante du Divin ; sa première épouse, Satī fille de Dakṣa, s'immola par le feu par humiliation qu'il ne soit pas invité au sacrifice que celui-ci fit à Viṣṇu ; Śiva, fou de douleur, transporta son cadavre dans l'Univers, en dispersant ses membres en autant de sanctuaires [pīṭhasthāna] ; plus tard il épousa sa réincarnation la Fille de la Montagne [Pārvatī], qui incarne son Inaccessible [Durgā] Puissance [Śakti] ; leurs fils sont Gaṇeśa et Skanda ; Śiva est le patron des ascètes, il porte les cheveux tressés en nattes formant chignon [Jaṭādhara] et médite au sommet du mont Kailāsa ; il est orné de serpents [nāgabhūṣaṇa] ; omniscient, il possède le 3e œil [trinetra] au milieu du front, duquel sort le feu qui détruit Kāma ; sa monture est le taureau Nandī, son symbole le liṅga ; il porte l'arc Ajagava, et est l'archer Pinākin qui détruisit la Cité des trois démons Tripura ; il tua le démon-éléphant [gajāsura] ; sous sa forme terrible Bhairava il parcourt les champs crématoires avec son sceptre d'os et de crâne [khaṭvāṅga] ; il se manifesta comme colonne de Feu [Aruṇācaleśvara] pour montrer sa suprématie à Brahmā et à Viṣṇu ; cf. Ardana, Ardhanārīśvara, Īśa, Īśāna, Umāpati, Kapardī, Kālāri, Kṛttivāsas, Kedāra, Gaṅgādhara, Candramukuṭa, Candraśekhara, Tripuraghna, Dhanvin, Dhūrjaṭi, Naṭarāja, Nirañjana, Paśupati, Puramathana, Baṭu, Bhagālin, Bharga, Bhava, Bhikṣāṭana, Manthāna, Mahākāla, Mṛtyuṃjaya, Lakulīśa, Vīrabhadra, Vyomakeśa, Śaṅkara, Śabara, Śambhu, Śarva, Hara
  3. soc. le culte de Śiva élève la puissance destructrice de Rudra en principe divin transcendant suprême [Maheśvara] ; ses temples portent son signe [liṅga] dans le sanctuaire du Seigneur [Īśvara], gardé par Nanda et Sunanda ; l'arbre bilva lui est sacré, ses feuilles trilobées [tryambaka] lui sont données en offrande, mais la ketakī lui est odieuse
  4. phil. [Tantra] la doctrine shivaïte est développée dans les dialogues divins (āgama et nigama) ; le shivaïsme du Cachemire a développé la doctrine tantrique Trika
  5. arch. [Mayamata] les 16 aspects de Śiva sont : Sukhāsana, Vivāha, Umāskanda, Vṛṣārūḍha, Purāri, Nṛtta, Candraśekhara, Ardhanārī, Viṣṇvardha, Caṇḍeśānugraha, Kāmāri, Kālanāśa, Dakṣiṇāmūrti, Bhikṣāṭana, Mukhaliṅga, et Liṅgasambhūta
  6. n. bien-être, prospérité, bonheur.
  7. (Baba) Le nom de l'Être suprême : le Bienfaisant ; le Favorable, le Propice, le Salutaire, le Bon Augure