Signification du Brahmā-bhōjan

Point du murli du dimanche 22 août 2021

Et, qui vous donne Brahma bhojan à manger? Le nom exact est Brahma bhojan. Ce n’est pas brahm bhojan, c’est Brahma bhojan. Brahma est constamment le protecteur du yagya. Chaque enfant du yagya, c’est-à-dire chaque enfant Brahmine doit recevoir Brahma bhojan par l’entremise du père Brahma. Les gens disent couramment que Dieu les nourrit! Ils ne savent pas qui est Dieu, et pourtant Dieu les nourrit. Cependant, pour vous les enfants Brahmines, c’est le Père qui vous nourrit.

Point du murli reformulé (alternative)

Et qui encore nourrit du brahmā-bhōjan ? Le seul nom est Brahmā-bhōjan. Pas brahmbhōjan mais Brahmā bhōjan. En fait, Brahmā est toujours le protecteur du yagya. Chacun, fils du yagya ou fils de Brahmā, doit obtenir le Brahmā-bhōjan par l'intermédiaire du père Brahmā. Mais les gens disent de cette manière que Bhagvān est en train de les nourrir. Ils ne savent pas ce que Bhagvān est. Cependant Bhagvān les nourrit. Mais seulement le Père nourrit les enfants brāhmaṇ.

Interprétation

Brahmbhōjan c'est la nourriture de brahm (appelé souvent élément de lumière dans les murlis), le principe universel qui sous-tend toute chose.

brahm est aussi confondu avec Vishnu, l'Être suprême ou Brahmā la personnification de brahm le Créateur.

Les hindous nourrissent brahm de diverses façons :

Pour nous, brahm est différent de Brahmā car Brahmā est un être humain à travers lequel Dieu parle et brahm est un élément non matériel qui occupe le monde incorporel des âmes.

Les hindous font un yagya ou feu sacrificiel pour recevoir une protection contre des catastrophes naturelles, par exemple, ou pour faire venir la pluie pour avoir de bonnes récoltes.

Notre yagya est la cérémonie qui dure pendant tout l'âge de la rencontre (confluence) où les offrandes sont nos egos, donc nous-mêmes. Et en retour, nous recevons la protection de Brahmā.

Par extension, le yagya désigne tous les lieux de service de Baba. Ce sont les lieux où se déroule la cérémonie du sacrifice.

Quand une cérémonie est faite selon les règles, le succès de l'entreprise est assuré.

Nous aussi devons suivre de nombreuses règles pour recevoir la la protection de Brahmā (végétarisme, chasteté, yoga, etc.)

Nous nourrissons Dieu en nous offrant à Lui. Et en retour Dieu nous nourrit en s'assurant de notre subsistance.

Quand nous nous offrons à Lui, nous offrons aussi tout ce qui nous appartient : notre argent, nos biens.

Bien sûr ce n'est pas comme si ces choses disparaissaient et Dieu les prenait vraiment.

En fait, c'est une offrande en esprit. Cela veut dire que nous cessons d'être propriétaires et que nous devenons gérants.

En considérant que ce qui était à nous est à Dieu, tout ce qui arrive entre nos mains, argent, biens, etc. devient la subsistance que Dieu nous fournit.

Dieu nous nourrit et nous savons que c'est notre Père qui nous nourrit.

Alors que les hindous disent que Dieu les nourrit mais ils confondent Dieu avec l'Univers, la Nature.

Brahmā-bhōjan est donc tout ce qui assure notre subsistance, nourriture, argent et biens et aussi tous les sentiments qui l'accompagnent.

On donne Brahmā-bhōjan à Dieu par l'intermédiaire de Brahmā et Dieu nous retourne Brahmā-bhōjan toujours par l'intermédiaire de Brahmā.

Analyse

और फिर ब्रह्मा - भोजन खिलाता कौन है ?
aur phir brahmā - bhōjan khilātā kaun hai  ?
et encore Brahmā - nourriture nourrir qui est  ?
Et qui encore nourrit du brahmā-bhōjan ?

नाम ही है ब्रह्मा - भोजन ।
nām hī hai brahmā - bhōjan .
nom seul est Brahmā - bhōjan .
Le seul nom est Brahmā-bhōjan.

ब्रह्मभोजन नहीं , ब्रह्मा भोजन ।
brahmbhōjan nahī̃ , brahmā bhōjan .
brahmbhōjan non , Brahmā bhōjan .
brahmbhōjan non, Brahmā bhōjan.

तो ब्रह्मा यज्ञ का सदा रक्षक है ।
tō brahmā yagya kā sadā rakṣak hai .
alors Brahmā yagya de toujours protecteur est .
En fait, Brahmā est toujours le protecteur du yagya.

हर एक यज्ञ - वत्स वा ब्रह्मा - वत्स के लिए ब्रह्मा बाप द्वारा ब्रह्मा - भोजन मिलना ही है ।
(har ēk) yagya - vats vā brahmā - vats (kē liē) brahmā bāp dvārā brahmā - bhōjan milnā hī hai .
chacun yagya - fils ou Brahmā - fils pour Brahmā père par Brahmā - bhōjan rencontrer seul faut .
Chacun, fils du yagya ou fils de Brahmā, doit obtenir le Brahmā-bhōjan par l'intermédiaire du père Brahmā.

लोग तो वैसे ही कहते कि हमको भगवान खिला रहा है ।
lōg tō vaisē hī kahtē ki hamkō bhagvān (khilā rahā hai) .
gens alors "de cette manière" seul disent que "à nous" Bhagvān "est en train de nourrir" .
Mais les gens disent de cette manière que Bhagvān est en train de les nourrir.

मालूम है नहीं भगवान क्या , लेकिन खिलाता भगवान है ।
mālūm hai nahī̃ bhagvān kyā , lēkin khilātā bhagvān hai .
connu est "ne pas" Bhagvān "Que ?" , mais nourrissant Bhagvān est .
Ils ne savent pas ce que Bhagvān est. Cependant Bhagvān les nourrit.

लेकिन ब्राह्मण बच्चों को तो बाप ही खिलाता है ।
lēkin brāhmaṇ baccō̃ kō tō bāp hī (khilātā hai) .
mais brāhmaṇ enfants à alors père seul nourrit .
Mais seulement le Père nourrit les enfants brāhmaṇ.

Définitions

भगवान bhagvān (sanskrit) n. m.

  1. Chanceux, prospère, heureux, glorieux, illustre, adorable, divin, honorable
  2. l'Être suprême, Dieu
  3. toute personne estimable ou respectable
  4. (Baba) l'Être suprême, Dieu
  5. (Baba) Le dieu Nārāyaṇ

ब्रह्मा brahmā (sanskrit) n. m.

  1. Brahmā ou l'Être suprême considéré comme une personne, la première déité de la triade hindoue et le Créateur du Monde
  2. véd. [RV.] hymne sacré
  3. le sacré, ses manifestations ; la parole, le Verbe
  4. science sacrée, texte sacré, théologie ; pouvoir spirituel
  5. soc. dévotion ; sacerdoce, vie sainte, condition ou caste des brahmanes
  6. phil. l'Absolu, Être ou Principe suprême indifférencié et inqualifiable ; Dieu comme l'Essence ou le substrat du Tout
  7. (Baba) Le premier être humain dans lequel L'Être suprême descend pour donner le savoir nous permettant de nous libérer de nos liens de karma.

भोजन bhōjan (sanskrit) n. m.

  1. nourriture, aliment
  2. alimentation, repas

ब्रह्म brahm (sanskrit) n. m.

  1. L'Être Suprême, l'Esprit pénétrant toute chose et l'Âme de l'univers, l'essence divine et la source de tous les êtres desquels toutes les choses créées émanent et pour lesquels ils retournent, l'Existant par lui-même, l'Absolu, l’Éternel
  2. esprit, âme
  3. texte sacré, écriture (le Veda)
  4. la classe occupée avec la connaissance religieuse, la caste brahmanique ; un membre de cette caste, un Brāhmane

यज्ञ yagya (sanskrit) n. m.

  1. dévotion, prière ; acte sacré
  2. sacrifice ; rite solennel
  3. soc. cérémonie d'offrande d'un fidèle [yajamāna] effectuée par un prêtre, selon le rite du sacrifice véd.
  4. adoration ; vénération rituelle
  5. (Baba) Le mot « yagya » signifie « feu sacrificiel » Les Yagyas sont normalement utilisés pour se protéger contre les calamités naturelles, les guerres, pour faire de la pluie, etc. Ashwamedh yagya (où un cheval est sacrifié) est mentionné dans les anciennes écritures. Un rituel qui y est décrit est exécuté par un roi (raja) qui s'efforce de devenir un grand roi, ou un empereur (maharaja). Avant la conduite du yagya, un cheval est lâché pour errer où il veut pendant quelques mois ou un an. Si les habitants des terres que le cheval traverse le laissent traverser leur territoire sans aucune obstruction, cela signifie qu'ils acceptent le règne du raja sur eux De cette façon, le raja devient un chakravarti raja (littéralement - le souverain du globe entier). Dans les murlis de Baba, le mot « yagya » signifie souvent cette université divine, ou ce système de transmission de la connaissance et de subsistance de Dieu nous offre, créé par Baba à l'âge de la Confluence. Chaque lieu de service de Baba est le yagya. Madhuban est souvent appelé Mahayagya (le Grand Yagya)

खिलाना khilānā (hindi) v.

  1. nourrir
  2. régaler
  3. administrer (comme médicament, etc.)
  4. faire fleurir, faire épanouir, faire jouer

ब्रह्मभोजन brahmbhōjan (hindi) n. m.
Composé de : ब्रह्म brahm et भोजन bhōjan

  1. Distribution de nourriture aux brahmanes.
  2. Distribution de nourriture au brahm (à travers les brahmanes, le yagya, les offrandes aux divinités...)

Article