कर्मेन्द्रिय karmēndriy

कर्मेन्द्रिय karmēndriy (sanskrit)

(hindouisme) L'un des cinq « organes d'action » : la main, le pied, le larynx et les organes de génération et d'excrétion.
(Bābā) Une des 10 facultés ou organes d'interaction : 5 pour les facultés sensorielles et 5 pour les facultés d'action. L'usage de ces 10 facultés crée un karma. D'où le nom karmēndriy "faculté ou organe de karma".

Définition complète

कर्मेन्द्रिय karmēndriy (sanskrit) n. m.

  1. phil. [Sāṃkhya] l'une des 5 facultés d'action : vāc la voix (faculté de parole), pāṇi la main (faculté de préhension), pāda le pied (faculté de marche), upastha l'organe génital (faculté de copulation) et pāyu l'anus (faculté d'excrétion).
  2. (Baba) (= indriya ) ; l'une des 10 facultés d'interaction (action ou perception): vāc la voix (faculté de parole), pāṇi la main (faculté de préhension), pāda le pied (faculté de marche), upastha l'organe génital (faculté de copulation), pāyu l'anus (faculté d'excrétion), śrotra l'ouïe, tvak le toucher, cakṣus ou akṣi la vue, jihvā le goût et ghrāṇa l'odorat.

Origine de la définition

buddhīndriya (sanskrit)

  1. m. phil. [Sāṃkhya] l'un des 5 sens ou organes de perception [tanmātra] : śrotra l'ouïe, tvak le toucher, cakṣus ou akṣi la vue, jihvā le goût et ghrāṇa l'odorat ; chacun est dirigé par le régent [niyantṛ] correspondant ; syn. jñānendriya.

Copié du Dictionnaire Heritage

इन्द्रिय indriya (sanskrit)

Sens, un organe de sens ou d'action, l'organe générateur, les parties génitales.

कर्म karm (sanskrit)

Action (avec son fruit et ses implications de mérite); un acte.
Devoir ou obligation (morale).
Une pratique, une action ou un rite religieux (sacrifice, ablution, obsèques).
Sort (comme conséquence d'actes antérieurs); fortune, lot, destin.
Résultat, effet.

कर्मेंद्रिय karmēndriy (sanskrit)

  1. n.f. Un organe d'action (la main, le pied, etc.).

Source

कर्मेंद्रिय karmēndriya karmēndriy (nf) an organ of action (the hand, the foot, etc.).

Traduit du Dictionnaire Caturvedi (1970)

कर्मेंद्रिय karmēndriy (sanskrit)

  1. n.m. L'un des cinq « organes d'action » (en opposition à buddhīndriya ou « organes des sens ») : la main, le pied, le larynx et les organes de génération et d'excrétion.

Source

कर्मेंद्रिय [˚a + i˚], m. one of the five 'organs of action' (opp. to buddhīndriya or 'organs of sense'): the hand, foot, larynx, and organs of generation and excretion.

Traduit du Dictionnaire Oxford (1993)

कर्मेन्द्रिय karmēndriya (sanskrit)

  1. m. phil. [Sāṃkhya] l'une des 5 facultés d'action : vāc la voix (faculté de parole), pāṇi la main (faculté de préhension), pāda le pied (faculté de marche), upastha l'organe génital (faculté de copulation) et pāyu l'anus (faculté d'excrétion).

Copié du Dictionnaire Heritage

Traduction usuelle

  1. organe physique

Traduction proposée

  1. faculté de karma
  2. faculté d'interaction

Date de création

jeudi 21 mai 2020

Date de mise à jour

vendredi 10 novembre 2023

Points mentionnant la définition

jeudi 21 mai 2020

Les enfants, vous contrôlez (vaś) vos sens (karmēndriyō̃) grâce au pouvoir du yoga (yōgbal). Les organes des sens (karmēndriyā̃) s'apaisent et se calment grâce au pouvoir du yoga (yōgbal). Les sens (karmēndriyō̃) sont espiègles (cañcaltā). Vous devez conquérir vos organes des sens (karmēndriyō̃) afin qu'ils ne fassent plus de bêtises (cañcaltā). Tant que vous n'aurez pas le pouvoir du yoga (yōgbal), il sera impossible de contrôler (vaś) les organes des sens (karmēndriyō̃). Le Père dit : C'est seulement grâce au pouvoir du yoga (yōgbal) que vous pourrez mettre fin aux espiègleries (cañcaltā) des sens (karmēndriyō̃). Il y a de la force (tākat) dans le pouvoir du yoga (yōgbal). Cela demande beaucoup d'efforts (mēhnat). Tout en avançant, vos organes des sens (karmēndriyō̃) cesseront ces espiègleries (cañcaltā).

lundi 21 septembre 2020

Dites-leur simplement:Considérez que vous êtes des âmes et souvenez-vous du Père. N'accomplissez aucune mauvaise action à travers vos sens physiques, que ce soit en pensées, en paroles ou en actions. Cela commence par pénétrer votre esprit, puis vous en parlez. Vous avez maintenant besoin de l’intellect pour comprendre le vrai (right) du faux (wrong). C'est un acte de charité, je dois le faire. Si il y a dans votre cœur la moindre pensée de vous mettre en colère, chacun de vous a un intellect qui sait que cela deviendrait un péché si vous passiez à l’acte. En vous souvenant du Père, vous devenez des âmes charitables.