L'âme, l'être et son hymne

Point du murli du mardi 1 février 2022

On ne peut le savoir que par l’intermédiaire une personnalité humaine, dans laquelle peut entrer le Père Suprême, l'Âme Suprême. Les âmes incorporelles entrent dans des personnalités corporelles (des corps). Même si les animaux ont une âme eux aussi, il n'y a pas de louange pour eux. De quelle personnalité se souvient-on? De Shiv Baba Incorporel. Tant qu'Il n'entre pas dans une personnalité, Il ne peut rien faire. Tant qu'une âme n'a pas reçu de personnalité (un corps), elle ne peut pas jouer son rôle. La louange n'est pas que pour la personnalité. Il y a une louange pour la personnalité (le corps) quand une âme entre en elle.

Notes

gāyan signifie "chant" ou "hymne de louange". Traduit ici par "louange".

nirākār signifie "incorporel, indécelable, sans forme perceptible".

sākār signifie "qui a une forme physique, matérielle".

hastī est un mot perse qui signifie ici "Être, existence". Le sens de "personnalité, personne importante, personnage" est présent en hindi (pas en perse) mais je ne crois pas qu'il s'agisse d'une bonne traduction ici.

"Corps" est présent dans la définition dans le dictionnaire Murli Shabdavali mais est absente des autres dictionnaires. La traduction exacte est "être, existence". Et au sens où Baba l'utilise ici l'être est là où l'âme entre pour jouer un rôle et peut donc être identifié au corps.

Point du murli reformulé (correction)

Il faudrait certainement un être humain dans lequel le Père suprême l'Âme suprême puisse venir et s'unir. Les âmes nirākār aussi viennent dans un être sākār. Bien qu'il y ait des âmes aussi dans les animaux, il n'y a aucun hymne pour eux. Quel être a un hymne ? Nirākār ŚivBābā. Tant qu'il ne vient pas dans un être, il ne peut rien faire. Pour l'âme aussi, tant qu'elle ne trouve pas d'être (corps), elle ne peut pas jouer de rôle. Il n'y a pas d'hymne juste pour l'être. C'est seulement quand l'âme vient dans un être qu'il y a son hymne.

Interprétation

L'âme ne peut rien faire sans entrer dans un corps. Quand l'âme vient s'unir à un corps, elle s'incarne et elle commence à jouer un rôle dans ce Drama. Elle devient acteur, un caractère de la pièce.

On ne peut louer quelqu'un que lorsque cette personne fait quelque chose.

On ne peut donc pas louer l'âme toute seule.

On ne peut pas louer le corps non plus si l'âme n'est pas présente à l'intérieur car alors le corps est mort et celui-ci ne peut faire quoi que ce soit.

On ne peut donc louer l'âme que si elle s'est incarnée un moment donné sur Terre.

Je ne sais pas si en Inde on chante l'hymne à la naissance d'un enfant, mais en tout cas, on chante "bon anniversaire" chaque année partout dans le monde pour louer la naissance.

Chaque être humain a donc son hymne, son chant de louange.

ŚivBābā l'Âme suprême, l'Être suprême, l'Incorporel est loué aussi (ne serait-ce que par ces titres). Bien qu'Il soit incorporel, il est tout de même venu s'incarner dans Brahma, nous donner la connaissance spirituelle pour nous libérer. Il a donc agi. Cela a laissé une empreinte profonde chez les âmes humaines. D'où une grande dévotion à partir de l'âge de cuivre et les nombreux hymnes Le louant encore présents aujourd'hui.

Analyse

जरूर कोई मनुष्य हस्ती से मिलनी चाहिए , जिसमें परमपिता परमात्मा आवे ।
jarūr kōī manuṣya hastī sē milnī cāhiē , jismē̃ parampitā paramātmā āvē .
certainement quelque "être humain" être avec rencontrer faudrait , "en qui" "Père suprême" "Âme Suprême" "peut venir" .
Il faudrait certainement un être humain dans lequel le Père suprême l'Âme suprême puisse venir et s'unir.

निराकार आत्मायें भी साकार हस्ती में आती हैं ।
nirākār ātmāyē̃ bhī sākār hastī mē̃ (ātī haĩ) .
nirākār âmes aussi sākār être dans viennent .
Les âmes nirākār aussi viennent dans un être sākār.

भल आत्मा तो जानवर में भी है परन्तु उनका कुछ भी गायन नहीं हैं ।
bhal ātmā tō jānvar mē̃ bhī hai parantu unkā kuch bhī gāyan nahī̃ haĩ .
"même si" âme alors animal dans aussi est mais d'eux quelque autre chants "ne pas" sont .
Bien qu'il y ait des âmes aussi dans les animaux, il n'y a aucun hymne pour eux.

गायन किस हस्ती का होता है ?
gāyan kis hastī kā (hōtā hai)  ?
chant quel être de est  ?
Quel être a un hymne ?

निराकार शिवबाबा का ।
nirākār śivbābā kā .
nirākār ŚivBābā de .**
Nirākār ŚivBābā.

वह जब तक हस्ती में न आये तो कुछ कर न सके ।
vah jab tak hastī mē̃ na āyē tō kuch kar na sakē .
il quand jusqu'à "personne importante" dans "ne pas" "peut venir" alors "quelque chose" faire "ne pas" peut .
Tant qu'il ne vient pas dans un être, il ne peut rien faire.

आत्मा को भी जब तक हस्ती ( शरीर ) न मिले तो पार्ट बजा न सके ।
ātmā kō bhī jab tak hastī ( śarīr ) na milē tō part bajā na sakē .
âme à aussi quand jusqu'à "personne importante" ( corps ) "ne pas" "peut se trouver" alors rôle jouer "ne pas" peut .
Pour l'âme aussi, tant qu'elle ne trouve pas d'être (corps), elle ne peut pas jouer de rôle.

सिर्फ हस्ती का गायन नहीं ।
sirph hastī kā gāyan nahī̃ .
juste "personne importante" de chant "ne pas" .
Il n'y a pas d'hymne juste pour l'être.

हस्ती में जब आत्मा आती है तब ही उनका गायन होता है ।
hastī mē̃ jab ātmā (ātī hai) tab hī unkā gāyan (hōtā hai) .
"personne importante" dans quand âme vient alors seulement son chant est .
C'est seulement quand l'âme vient dans un être qu'il y a son hymne.

Définitions

गायन gāyan (sanskrit) n. m.

  1. le fait de chanter, le chant
  2. Un hymne de louange

हस्ती هستي hastī (persan) n. f.

  1. Être, existence
  2. entité
  3. monde
  4. vie
  5. richesse
  6. valeur, mérite
  7. personnalité, personne importante, personne célèbre, gros bonnet, grosse pointure, personnage.
  8. ~ खोना perdre l'existence
  9. ~ मिटना être ruiné, être éjecté de l'existence
  10. ~ होना être existant; valoir la peine d'être compté.

निराकार nirākār (sanskrit)

Incorporel.
Une épithète de Dieu.
(hindouisme) sans forme, imprégnant toute chose (ce qui rend Dieu omniprésent).
(Bābā) Incorporel, sans corps physique ou subtil. Dieu est incorporel mais a une forme, celle d'un point. De même les âmes dans le monde incorporel sont incorporelles et ont la forme d'un point.

साकार ou साकारी sākār ou sākārī (sanskrit)

Corporel, qui a une forme physique, matérielle.

शरीर śarīr (sanskrit)

Corps humain, corps.