Maisons parentales nirākār et sākār

Point du murli du lundi 17 mai 2021

Le Père explique maintenant: Soyez conscients de l’âme! Les enfants, c’est votre tâche principale de vous souvenir du Père. Un fils se souvient toujours de son père et une fille se souvient de sa mère. Ils sont égaux. Un fils comprend qu’il est l’héritier de son père. Une fille ne pense pas de cette façon. Elle sait qu’elle devra quitter la maison de ses parents afin d’aller vivre dans celle de ses beaux parents. Vous avez maintenant une maison de parents incorporels et une maison de parents corporels.

Notes

nirākār signifie "sans forme, incorporel, indécelable", donc "sans substance".

sākār signifie "avec une forme que l'on peut déceler", donc "ayant forme ayant de la substance", "forme physique".

Personnellement, je préfère ne pas traduire ces mots car cela fait référence à des concepts clé de notre connaissance, et les mots "incorporel" et "corporel" ne rendent pas la lecture plus aisée.

Les deux mots servent à distinguer le père, la maison et le monde dans l'Univers physique et le monde des âmes.

hamjins signifie "semblable, de même espèce, de même genre (masculin ou féminin)".

Le fils est donc hamjins au père car appartenant tout deux au genre masculin des hommes.

La fille est hamjins à la mère car appartenant tout deux au genre féminin des femmes.

piyarghar signifie littéralement "maison de l'amour", c'est la maison où l'on a connu l'amour de nos parents.

sasurghar signfie "maison du beau-père".

Point du murli reformulé (alternative)

Le Père explique maintenant : "toi, deviens celui qui se considère comme possédant le corps, l'âme !" Se souvenir du Père est le premier devoir de vous les enfants. Le fils se souvient toujours du père, la fille de la mère. Ils sont du même genre, n'est-ce pas ? Le fils comprend : j'hériterai de mon père. La fille ne dira certainement pas cela. Elle comprend : je dois partir de la maison parentale vers celle de mon beau-père. Tu as maintenant les maisons parentales nirākār et sākār.

Interprétation

Dans la tradition indienne, le fils reste dans la demeure parentale après son mariage, et son épouse l'accompagne. L'épouse quitte donc la maison parentale et perd de ce fait, ses droits à l'héritage de ses parents.

Il s'agit de "famille étendue", où dans une même maison, il y a les parents, les grands-parents, les oncles et tantes etc.

Les deux genres, les hommes et les femmes sont donc nettement séparés. Ils n'ont pas les mêmes droits.

Aujourd'hui, en Inde, les femmes ont aussi un droit à l'héritage de leurs parents. Les familles étendues sont plus rares.

Nous avons tous une maison parentale, une maison dans laquelle nous avons été éduqués avec amour (normalement).

C'est la maison parentale sākār de notre monde matériel.

Mais nous avons aussi une maison parentale dans le monde des âmes près de l'Âme suprême, notre Père incorporel ou nirākār.

C'est donc une maison parentale nirākār ou maison parentale immatérielle.

C'est surtout cette maison dont il faut se souvenir, une maison avec l'amour de Dieu pour nous.

Analyse

अब बाप समझाते हैं - तुम देही - अभिमानी बनो ।
ab bāp (samjhātē haĩ) - tum dēhī - abhimānī banō .
maintenant père explique - toi "possédant un corps" - fier deviens .
Le Père explique maintenant : "toi, deviens celui qui se considère comme possédant le corps, l'âme !"

बाप को याद करना तुम बच्चों का पहला फ़र्ज है ।
bāp kō yād karnā tum baccō̃ kā pahlā farj hai .
père à souvenir faire vous enfants de premier devoir est .
Se souvenir du Père est le premier devoir de vous les enfants.

बच्चा हमेशा बाप को , बच्ची माँ को याद करती है ।
baccā hamēśā bāp kō , baccī mā̃ kō yād (kartī hai) .
fils toujours père à , fille mère à souvenir fait .
Le fils se souvient toujours du père, la fille de la mère.

हमजिन्स हैं ना ।
hamjins haĩ nā .
"de même genre" sont "n'est-ce pas" .
Ils sont du même genre, n'est-ce pas ?

बच्चा समझता है हम बाप का वारिस बनेंगे ।
baccā (samajhtā hai) ham bāp kā vāris banē̃gē .
fils comprend je père de héritier deviendrai .
Le fils comprend : j'hériterai de mon père.

बच्ची थोड़ेही कहेगी , वह तो समझती है हमको पियरघर से ससुरघर जाना है ।
baccī thōṛēhī kahēgī , vah tō (samajhtī hai) hamkō piyarghar sē sasurghar jānā|jānā hai .
fille "en aucune façon" dira , cela alors comprend "à moi" "maison de mes parents" de "maison du beau-père" aller faut .
La fille ne dira certainement pas cela. Elle comprend : je dois partir de la maison parentale vers celle de mon beau-père.

अब तुम्हारा निराकार और साकार पियरघर है ।
ab tumhārā nirākār aur sākār piyarghar hai .
maintenant le tien nirākār et sākār "maison de ses parents" est .
Tu as maintenant les maisons parentales nirākār et sākār.

Définitions

देही-अभिमानी dēhī-abhimānī (sanskrit)

(Bābā) Qui se considère comme l'âme qui anime le corps.

फ़र्ज فرض farj (arabe) n. m.

  1. adj. Rendu obligatoire ou contraignant (par Dieu); obligatoire, incombant
  2. n.m. une chose ou un devoir rendu obligatoire (par Dieu, pour avoir négligé lequel sera puni), un commandement divin
  3. une obligation morale, un devoir indispensable
  4. un statut, une ordonnance, une injonction, un ordre ou une interdiction (du prophète Mahomet)
  5. obligation, fardeau, responsabilité
  6. supposition, hypothèse

हमजिन्स hamjins (persan) adj.

  1. adj. De même nature, de même genre ou espèce
  2. consubstantiel, de la même substance ou essence
  3. homogène
  4. semblable
  5. n.m. un de la même classe, du même genre ou de la même espèce
  6. une créature de la même espèce
  7. un semblable

निराकार nirākār (sanskrit)

Incorporel.
Une épithète de Dieu.
(hindouisme) sans forme, imprégnant toute chose (ce qui rend Dieu omniprésent).
(Bābā) Incorporel, sans corps physique ou subtil. Dieu est incorporel mais a une forme, celle d'un point. De même les âmes dans le monde incorporel sont incorporelles et ont la forme d'un point.

पियरघर piyarghar (hindi) n. m.
Composé de : प्यार pyār et घर ghar

  1. 'maison de l'amour', maison de ses parents

साकार ou साकारी sākār ou sākārī (sanskrit)

Corporel, qui a une forme physique, matérielle.

ससुरघर sasurghar (hindi) n. m.
Composé de : ससुर sasur et घर ghar

  1. Maison du beau-père