धर्म dharm

धर्म dharm (sanskrit)

Ce qui doit être tenu ou gardé : l'ensemble des obligations religieuses et sociales qu'un Hindou pieux est tenu de remplir, action juste, devoir ; moralité; vertu, vie vertueuse; Justice.
Les observances coutumières de la communauté ou de la secte, etc.
Les prescriptions ou sanctions de la religion ; loi morale.
Religion.
Nature ou caractère particulier ; marche de la vie; mode de vie (par exemple, d'une femme par opposition à un homme, d'un homme par opposition à un jeune); caste.
Le mérite spirituel, comme dérivant de l'accomplissement du dharma.

Définition complète

धर्म dharm (sanskrit) n. m.

  1. m. Ce qui doit être tenu ou gardé : l'ensemble des obligations religieuses et sociales qu'un Hindou pieux est tenu de remplir, action juste, devoir ; moralité; vertu, vie vertueuse; Justice.
  2. Les observances coutumières de la communauté ou de la secte, etc.
  3. Les prescriptions ou sanctions de la religion ; loi morale.
  4. Religion.
  5. Nature ou caractère particulier ; marche de la vie; mode de vie (par exemple, d'une femme par opposition à un homme, d'un homme par opposition à un jeune); caste.
  6. Le mérite spirituel, comme dérivant de l'accomplissement du dharma.
  7. Loi, condition, nature propre
  8. Loi physique, ordre naturel
  9. soc. Devoir ; législation
  10. Bien, vertu ; droiture, rectitude ; justice, mérite
  11. phil. Mérite acquis par un acte conforme à la parole révélée
  12. soc. Le devoir de sa caste, un des buts de l'existence [puruṣārtha] ; le dharma est la morale traditionnelle de l'Inde ; elle est codifiée dans les lois du dharmaśāstra
  13. phil. Le Devoir, le Droit et la Justice
  14. phil. [Nyāya] Trait ; repère ; particularité ; propriété, prédicat
  15. qualité humaine
  16. myth. np. du sage [ṛṣi] Dharma «le Juste» personnifiant la justice et l'ordre naturel ; on le dit issu du mamelon droit de Brahmā ; [BhP.] il épousa 13 filles de Dakṣa : Śraddhā, dont il eut pour fils Nara et Kāma, Maitrī, Dayā, Śānti, Puṣṭi, Tuṣṭi, dont il eut pour fils Saṃtoṣa, Kriyā, dont il eut pour fils Daṇḍa, Naya et Vinaya [VP.], Unnati, Buddhi, Medhā, Titikṣā, Hrī et Mūrti ; on le dit aussi époux d'Ahiṃsā ; [Mah.] Kuntī l'invoqua pour concevoir Yudhiṣṭhira, qui ainsi était Dharmarāja le Souverain du dharma ; il se transforma en chien pour tester celui-ci, avant son admission au Ciel ; par la malédiction de Māṇḍavya il fut lui-même réincarné comme le śūdra Vidura
  17. myth. épith. de Yama «le Juge (des morts)»

Origine de la définition

धर्म dharma (sanskrit)

  1. m. n. loi, condition, nature propre
  2. loi physique, ordre naturel
  3. soc. devoir ; législation
  4. bien, vertu ; droiture, rectitude ; justice, mérite
  5. phil. mérite acquis par un acte conforme à la parole révélée [śruti]
  6. soc. le devoir de sa caste, un des buts de l'existence [puruṣārtha] ; le dharma est la morale traditionnelle de l'Inde ; elle est codifiée dans les lois du dharmaśāstra ; cf. svadharma, sādhāraṇadharma
  7. phil. le Devoir, le Droit et la Justice
  8. phil. [Nyāya] trait ; repère ; particularité ; propriété, prédicat
  9. qualité humaine
  10. bd. la Loi, enseignement de Buddha, l'un des trois Trésors [triratna]
  11. bd. [abhidharma] catégorie analytique d'existence intrinsèque ; leur interaction par causalité explique les évènements conventionnels
  12. myth. np. du sage [ṛṣi] Dharma «le Juste» personnifiant la justice et l'ordre naturel ; on le dit issu du mamelon droit de Brahmā ; [BhP.] il épousa 13 filles de Dakṣa : Śraddhā, dont il eut pour fils Nara et Kāma, Maitrī, Dayā, Śānti, Puṣṭi, Tuṣṭi, dont il eut pour fils Saṃtoṣa, Kriyā, dont il eut pour fils Daṇḍa, Naya et Vinaya [VP.], Unnati, Buddhi, Medhā, Titikṣā, Hrī et Mūrti ; on le dit aussi époux d'Ahiṃsā ; [Mah.] Kuntī l'invoqua pour concevoir Yudhiṣṭhira, qui ainsi était Dharmarāja le Souverain du dharma ; il se transforma en chien pour tester celui-ci, avant son admission au Ciel ; par la malédiction de Māṇḍavya il fut lui-même réincarné comme le śūdra Vidura
  13. myth. épith. de Yama «le Juge (des morts)»
  14. pl. dharmās soc. les devoirs civiques et religieux

Copié du Dictionnaire Heritage

धर्म dharm (sanskrit)

  1. n.m. Ce qui doit être tenu ou gardé : l'ensemble des obligations religieuses et sociales qu'un Hindou pieux est tenu de remplir, action juste, devoir ; moralité; vertu, vie vertueuse; Justice.
  2. Les observances coutumières de la communauté ou de la secte, etc.
  3. Les prescriptions ou sanctions de la religion ; loi morale.
  4. Religion.
  5. Nature ou caractère particulier ; marche de la vie; mode de vie (par exemple, d'une femme par opposition à un homme, d'un homme par opposition à un jeune); caste.
  6. Le mérite spirituel, comme dérivant de l'accomplissement du dharma.

Source

धर्म dharm [S.], m. 1. what is to be held or kept: the complex of religious and social obligations which a devout Hindu is required to fulfil, right action, duty; morality; virtue, virtuous life; justice. 2. customary observances of community or sect, &c. 3. the prescriptions or sanctions of religion; moral law. 4. religion. 5. particular nature or character; walk of life; way of life (e.g. of a woman as opposed to a man, of a man as opposed to a youth); caste. 6. spiritual merit, as deriving from the fulfilment of dharma.

Traduit du Dictionnaire Oxford (1993)

Traduction usuelle

  1. religion
  2. dharma

Traduction proposée

  1. loi
  2. dharm

Date de création

samedi 11 juillet 2020

Date de mise à jour

mardi 28 novembre 2023

Points mentionnant la définition

dimanche 6 septembre 2020

Ceux d’entre vous qui viennent du UK sont devenus des instruments pour permettre à ceux qui possèdent différents pouvoirs limités de se regrouper. Il existe des pouvoirs de diverses sortes de connaissances. Vous avez permis à ceux qui possédaient différents pouvoirs, qui venaient de professions différentes, de religions différentes, qui parlaient des langues différentes de se réunir dans le clan brahmine unique, dans la religion brahmine et de parler le même langage brahmine. Les brahmines ont leur propre langue que les nouveaux ne peuvent pas comprendre. Ils se demandent de quoi vous parlez. Donc, les brahmines ont leur propre langage et leur dictionnaire propre. Ainsi, ceux du UK restent occupés à unifier tout le monde, n’est-ce pas?

mardi 13 avril 2021

Il y a trois religions principales. La religion des déités existe pendant la moitié du cycle. Vous savez que le Père établit les religions Brahmine, des déités et des guerriers.
Les religions principales sont l'Islam, le Bouddhisme et la Christianisme.
Chacun a sa propre religion. Ils ont tous des religions différentes, avec des noms différents et c'est pourquoi ils sont troublés. Ils ne savent pas qu'il n'existe que quatre écritures religieuses principales. Le déitisme et le brahmanisme en font partie.

vendredi 23 juillet 2021

Une âme si minuscule a un si grand rôle! Une graine a en elle toute la connaissance. Mais il s'agit là d'une graine non vivante. La graine de l'arbre banyan est si petite, et pourtant, voyez à quel point l'arbre qui en sort est grand! Beaucoup d'entre vous ont dû voir cet arbre banyan à Calcutta. C'est un très grand arbre. Sa fondation est totalement pourrie et pourtant l'arbre est toujours debout. C'est la même chose ici; il n'y a plus aucune fondation de la religion des déités. C'est aussi le niveau de totale dégradation pour cet arbre.

dimanche 13 novembre 2022

Directement ou indirectement, les âmes ancêtres sont connectées à tous, de même que les moindres ramifications d’un arbre sont reliées à son tronc et à ses racines. Qu’il s’agisse d’une branche principale ou secondaire d’une religion ou d’une autre, toutes ont bien une relation avec le tronc et les racines. Vous êtes donc bien des ancêtres, n’est-ce pas?
Etes-vous les ancêtres du monde entier ou seulement les ancêtres des âmes brahmines? Les racines et le tronc sont-ils pour l’arbre entier ou le tronc n’existe-t-il que pour lui-même? Il doit soutenir toutes les ramifications de l’arbre. Toutes les feuilles de l’arbre reçoivent-elles de l’eau grâce au tronc et aux racines ou seulement quelques-unes? Chacune en reçoit, n’est-ce pas? Même la toute dernière feuille.

vendredi 2 décembre 2022

Vous savez que le Père, le Résident de la terre lointaine, vient dans ce monde impur. La terre de Brahma, Vishnou et Shankar ne peut pas être considérée comme étant la terre lointaine. La terre lointaine est la demeure des âmes et de Shiv Baba. Nous sommes toutes les résidentes du monde incorporel. D'abord, il y a le monde incorporel, puis le monde subtil, et enfin le monde corporel. Ce sont les âmes des déités qui descendent en premier du monde incorporel. Il y a d'abord la dynastie du soleil, puis celle de la lune. Lorsque c'est le règne de la dynastie du soleil, la dynastie de la lune n'existe pas encore. Au moment de la dynastie de la lune, on dira que la dynastie du soleil a existé dans le passé. A l'âge d'argent, on dira que le rôle de Lakshmi et de Narayan a eu lieu dans le passé. Mais on ne dira pas que l'on redeviendra un jour des marchands ou des shudras ! C'est seulement en ce moment que vous possédez cette connaissance. Le Père vous dévoile tous les secrets du cycle.

mercredi 7 décembre 2022

Votre pèlerinage est un pèlerinage spirituel. Ce pèlerinage est capital. C'est la parole de Dieu. C'est comme une conférence. Vous aussi donnez des conférences. Le Père dit: Je suis Celui qui donne le plus de conférences parce que Je suis l'Océan de connaissance, le Purificateur, ainsi que Celui qui accorde le salut. On reçoit le salut grâce à la connaissance.
Expliquez d'une façon telle qu'ils soient incapables de vous interrompre. Nous étudions avec le Père illimité. Ce Père est le Donneur de salut pour tous. Vous devriez mettre l'accent là-dessus. S'ils ne comprennent pas, alors laissez-les et dites-leur: "Vous n'appartenez pas à la religion des déités. Quittez ce chemin." Cependant, vous aurez besoin de courage pour le leur dire.

mercredi 14 juin 2023

Puisque nous disons "Om shanti", nous devons commencer par bien comprendre ce que veut dire le mot "Om". Si vous demandez à quelqu'un ce qu'il signifie, il vous donnera une explication longue et compliquée. Les gens chantent "Om" très fort et pendant longtemps. Ils l'ont même écrit en grandes lettres, mais en fait sa signification n'est ni longue ni compliquée. Dieu lui-même nous en donne une définition très simple. C'est Dieu qui nous l'explique pour nous permettre de Le rencontrer. Dieu dit clairement: Mes enfants, la signification de "Om" est la suivante: "Je suis une âme et mon dharma originel est que je suis l'incarnation de la paix."